Défense
US Navy : Le LCS 2 termine ses essais d'acceptation

Actualité

US Navy : Le LCS 2 termine ses essais d'acceptation

Défense

Le futur USS Independence, prototype du Littoral Combat Ship (LCS) proposé par General Dynamics à la marine américaine, vient d'achever ses essais d'acceptation. Le LCS 2 est rentré aux chantiers Austal de Mobile (Alabama), après que le Navy's Board of Inspection and Survey (INSURV) ait pu tester pour la première fois, en mer, le navire et ses différents systèmes. Long de 127.2 mètres pour une largeur de 30.4 mètres et un déplacement de 3500 tonnes en charge, le LSC 2 consiste en un trimaran en aluminium capable d'atteindre la vitesse de 50 noeuds. Spécialisé dans les opérations de combat littoral, il dispose d'un hangar pour deux hélicoptères ou trois drones de type Fire Scout.

Le LCS 2 Independence (© : US NAVY)
Le LCS 2 Independence (© : US NAVY)

Le bâtiment compte également, sous la plateforme, un garage pour véhicules et une rampe à tribord. Son armement de base comprend un système surface-air RAM, un canon de 57 mm et quatre mitrailleuses de 12.7mm. Conçu de façon modulaire, l'Independence peut être reconfiguré en fonction des missions. Des modules d'armes et d'équipements interchangeables peuvent être montés à bord en moins de 24 heures, permettant de spécialiser le navire dans la lutte anti-sous-marine, antinavire ou anti-mine.
Développé par GD en partenariat avec BIW et Austal, ce concept fait face à celui du consortium constitué par Lockheed-Martin, Fincantieri et Gibbs & Cox. Ce dernier propose l'USS Freedom (LCS 1), un bâtiment à coque planante en acier long de 115.4 mètres pour un déplacement de 3090 tonnes en charge.
Après avoir testé les deux concepts, l'US Navy doit retenir un modèle. Le programme porte sur la réalisation de 55 LCS.

Le LCS 2 Independence (© : US NAVY)
Le LCS 2 Independence (© : US NAVY)

US Navy / USCG