Défense
US Navy : Les nouveaux projets de commandes d'ici 2017

Actualité

US Navy : Les nouveaux projets de commandes d'ici 2017

Défense

Le président américain Barack Obama a présenté au Congrès, le 13 février, son projet de budget consacré à la défense pour l'année 2013, ainsi que son Future Years Defense Plan (FYDP) pour les cinq prochaines années. En tout, Washington prévoit de consacrer, l'an prochain, près de 614 milliards de dollars aux armées américaines. Sur cette somme, 155.9 milliards de dollars seraient affectés à l'US Navy, ce qui représente 1.4 milliard de moins que cette année. Le contre-amiral Joseph Mulloy, assistant du secrétaire à la marine, a indiqué que, lors des débats budgétaires, il avait été confirmé que la marine se recentrerait sur les deux régions considérées comme les plus stratégiques : le Pacifique et le Moyen-Orient. Il est également demandé à la Navy de faire évoluer ses méthodes afin que les forces déployées soient plus « minces », tout en conservant, en cas de besoin, la capacité de « déferler ». Il s'agit de constituer des forces moins imposantes mais plus agiles, flexibles et au meilleur niveau technologique. Washington insiste également sur le rôle du corps des Marines et la nécessité de conserver ses capacités d'intervention sur des théâtres internationaux.

 (© : US NAVY)
(© : US NAVY)

En dehors de l'enveloppe prévue pour les opérations extérieures (88.5 milliards de dollars), notamment l'Afghanistan, le budget de base du département de la défense, soit 525.4 milliards de dollars, intègre les efforts budgétaires annoncés par le président Obama. Le chef de la Maison Blanche souhaite, en effet, que le Pentagone économise 259 milliards de dollars dans les 5 prochaines années et 487 milliards sur 10 ans.

Légère réduction du format de la flotte

Les restrictions budgétaires vont avoir des conséquences sur l'ordre de bataille de la Navy et un certain nombre d'unités vont être retirées prématurément du service dans les toutes prochaines années. Ainsi, le plan proposé par l'administration Obama prévoit de désarmer 7 de 22 croiseurs du type Ticonderoga. Les USS Cowpens (CG 63), USS Anzio (CG 68), USS Vicksburg (CG 69) et USS Port Royal (CG 70) en 2013 ; puis les USS Gettysburg (CG 64), USS Chosin (CG 65) et USS Hue City en 2014. Tous ces bâtiments, qui ont été mis en service entre 1991 et 1994, auraient pu continuer d'être opérés pendant une dizaine d'années. Dans le même temps, deux transports de chalands de débarquement vont eux aussi faire les frais des restrictions budgétaires. Il s'agit de l'USS Whidbey Island (1985) et USS Tortuga (1990), qui devraient sortir de flotte à l'horizon 2015.

 Croiseur du type Ticonderoga (© : US NAVY)
Croiseur du type Ticonderoga (© : US NAVY)

L'USS Whidbey Island  (© : US NAVY)
L'USS Whidbey Island (© : US NAVY)

De manière générale, le projet de budget prévoit que la flotte américaine passera de 284 bâtiments de combat en 2013 à 280 unités d'ici 5 ans. La décrue est donc toute relative et l'US Navy s'en sort plutôt bien. Sur le FYDP, Washington prévoit d'investir chaque année 13 milliards de dollars dans les constructions neuves, soit 41 nouveaux navires en 5 ans. Dans le domaine des porte-avions, un format à 11 navires est confirmé. La commande du troisième bâtiment du type CVN 21 (classe Ford), le futur USS John F. Kennedy, demeure maintenue en 2013, sa livraison devant intervenir au plus tard en 2022 pour remplacer l'USS Nimitz.
Concernant les porte-hélicoptères d'assaut, alors que la livraison du premier LHA 6, l'USS America, est prévue d'ici 2014, la première année de financement plein du troisième de la série, le LHA 8 est reportée 2017 à 2018, sans incidence sur la date de livraison du navire, prévue en 2025.

Porte-hélicoptères du type LHA 6  (© : NORTHROP GRUMMAN)
Porte-hélicoptères du type LHA 6 (© : NORTHROP GRUMMAN)

Destroyer du type Arleigh Burke  (© : NORTHROP GRUMMAN)
Destroyer du type Arleigh Burke (© : NORTHROP GRUMMAN)

Comme prévu, la série des destroyers lance-missiles de la classe Arleigh Burke est allongée afin de compenser la réduction à seulement 3 unités du programme des destroyers furtifs du type DDG 1000. En tout, plus de 70 Burke vont être réalisés, soit 28 Flight I et Flight II, ainsi que 46 Flight IIA. L'an prochain, les futurs DDG 116 et DDG 117, doivent être commandés et 7 autres le seraient entre 2014 et 2017.
Concernant les Littoral Combat Ship (LCS), qui remplacent les frégates du type O.H. Perry, la cible demeure à 55 unités. Toutefois, en raison des contraintes budgétaires, les commandes prévues sur les 5 prochaines années vont être réduites de deux unités (un type Freedom et un type Independence) sur les années fiscales 2016 et 2017, soit deux bâtiments (au lieu de 4) commandés sur chacune de ces deux années. L'an prochain, 4 LCS doivent être commandés, avec un total de 16 commandes prévues entre 2013 et 2017.
Le programme de bâtiment de transport rapides Joint High Speed Vessel (JHSV) va se poursuivre avec, en 2013, la commande du 10ème et dernier exemplaire, les deux précédents devant être notifiés en 2012.
Le programme des nouveaux engins de débarquement sur coussin d'air (Ship to Shore Connector) destinés à remplacer les LCAC devrait quant à lui être lancé en 2013 avec la commande d'une première unité, 12 autres étant prévues entre 2015 et 2017.

L'USS Freedom  (© : US NAVY)
L'USS Freedom (© : US NAVY)

L'USS Independence  (© : GENERAL DYNAMICS)
L'USS Independence (© : GENERAL DYNAMICS)

JHSV  (© : AUSTAL)
JHSV (© : AUSTAL)

LCAC  (© : US NAVY)
LCAC (© : US NAVY)

Ralentissement des programmes de sous-marins

Dans le domaine des sous-marins, les études concernant le remplacement des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins du type Ohio ne sont pas interrompues, mais vont continuer à un rythme moins soutenu. Le remplacement de ces 14 SNLE n'est, en effet, plus prévu avant 2030. Le remplacement des sous-marins nucléaires d'attaque est également légèrement ralenti, avec 9 commandes au lieu de 10 initialement prévues sur le FYDP (une commande prévue en 2014 est renvoyée à 2018). En 2013, deux nouveaux SNA du type Virginia doivent être commandés (SSN 790 et SSN 791), ce qui porte le nombre de commandes à 18 (8 bâtiments sont déjà en service) sur les 30 sous-marins de ce type espérés par l'US Navy. On notera que la marine américaine va travailler sur des modules adaptables aux Virginia pour permettre à ces bâtiments de compenser le retrait du service, entre 2026 et 2028, des quatre sous-marins nucléaires lance missiles de croisière (SSGN).

SNA du type Virginia  (© : NORTHROP GRUMMAN)
SNA du type Virginia (© : NORTHROP GRUMMAN)

SNLE du type Ohio  (© : US NAVY)
SNLE du type Ohio (© : US NAVY)

Les commandes de F-35 réduites de moitié

En ce qui concerne l'aéronautique navale américaine, 765 appareils devraient être commandés au cours du plan quinquennal. Mais Washington compte retarder ou réduire un certain nombre de programmes. Ainsi, les commandes d'avions de combat F-35 seront réduites d'environ 50% durant le FYDP, soit 21 F-35B et 48 F-35C de moins pour l'US Marine Corps et l'US Navy, pour lesquels seraient finalement commandés, entre 2013 et 2017, seulement 41 F-35B et 37 F-35C. Des impacts sont aussi à attendre sur les avions de patrouille maritime P-8A Poseidon (11 commandes cette année et 83 sur le FYDP) des convertibles MV-22B Osprey (30 en 2012 et 91 sur le FYDP), des hélicoptères MH-60R (24 en 2012 et 107 sur le FYDP) et des avions ravitailleurs KC-130J (1 avion attendu en 2012 et 8 autres sur le FYDP).

F-35C  (© : LOCKHEED-MARTIN)
F-35C (© : LOCKHEED-MARTIN)

F-35B  (© : US NAVY)
F-35B (© : US NAVY)

P-8A Poseidon  (© : BOEING)
P-8A Poseidon (© : BOEING)

MV-22 Osprey  (© : US NAVY)
MV-22 Osprey (© : US NAVY)

KC-130J Hercules  (© : US NAVY)
KC-130J Hercules (© : US NAVY)

MH-60R Knighthawk  (© : US NAVY)
MH-60R Knighthawk (© : US NAVY)

Après avoir notifié la commande de 28 avions de ce type en 2012, l'administration Obama propose la commande en 2013 de 26 avions de combat F/A-18 E/F, un dernier lot de 13 appareils devant être notifié en 2014. La version dédiée à la guerre électronique de l'avion, l'EA-18G, sera commandée à 12 exemplaires en 2013, s'ajoutant aux 12 autres notifiés cette année (pas d'autres commandes prévues sur le FYDP).
Concernant les avions de guet aérien E-2 D AHE, en plus des 5 exemplaires commandés cette année, 30 autres sont prévus entre 2013 et 2017.
Enfin, pour les hélicoptères, on notera, au niveau des AH-1Z/UH-1Y, la commande de 26 machines en 2012 puis 139 autres entre 2013 et 2017. Il est également prévu de commander 44 MH-60S sur le FYDP, s'ajoutant aux 18 notifiés cette année. Et puis, concernant les hélicoptères lourds CH-53K (HLR), 4 doivent être commandés en 2016 et 2017.

F/A-18F Super Hornet  (© : US NAVY)
F/A-18F Super Hornet (© : US NAVY)

EA-18G Growler  (© : BOEING)
EA-18G Growler (© : BOEING)

E-2D Advanced Hawkeye  (© : NORTHROP GRUMMAN)
E-2D Advanced Hawkeye (© : NORTHROP GRUMMAN)

AH-1W Super Cobra  (© : US NAVY)
AH-1W Super Cobra (© : US NAVY)

MH-60S   Seahawk (© : US NAVY)
MH-60S Seahawk (© : US NAVY)

CH-53 Super Stallion  (© : US NAVY)
CH-53 Super Stallion (© : US NAVY)

De nombreux drones en perspective

Dans le domaine des drones, les restrictions budgétaires vont également entrainer certains glissements, mais les grands programmes sont maintenus. Le Broad Area Maritime Surveillance (BAMS), basé sur de gros drones de surveillance maritime, doit voir la commande des 3 premiers systèmes en 2014 et de 13 autres entre 2015 et 2017. Les commandes de drones à voilure tournante MQ-8 Fire Scout vont se poursuivre. Douze exemplaires le sont en 2012 et 34 autres le seront sur le FYDP. Quant au petit Small Tactical Unmanned Arerial Vehicle (STUAV), 15 unités doivent être commandées entre 2013 et 2017.
Enfin, dans le domaine de la formation et de l'entrainement, 64 avions T-6A/B doivent être notifiés sur le plan quinquennal, s'ajoutant aux 36 appareils commandés cette année.

BAMS sur base Global Hawk (© : NORTHROP GRUMMAN)
BAMS sur base Global Hawk (© : NORTHROP GRUMMAN)

Le MQ-8 Fire Scout (© : US NAVY)
Le MQ-8 Fire Scout (© : US NAVY)

STUAV Scan Eagle  (© : US NAVY)
STUAV Scan Eagle (© : US NAVY)

US Navy / USCG