Défense
US Navy : mise à l’eau d'un nouveau TCD

Actualité

US Navy : mise à l’eau d'un nouveau TCD

Défense

Le futur USS Fort Lauderdale (LPD 28), évolution des transports de chalands de débarquement du type San Antonio (LPD 17) de la flotte américaine, a été mis à l’eau le 28 mars au chantier Huntington Ingalls Industries de Pascagoula (Mississipi). Le navire, qui avait été transféré le 7 mars sur le dock flottant du chantier, avait été mis sur cale le 13 octobre 2017.

 

L'USS Fort Lauderdale (© US NAVY)

L'USS Fort Lauderdale (© US NAVY)

L'un des onze premiers San Antonio (© HII)

L'un des onze premiers San Antonio (© HII)

 

Long de 208 mètres pour une largeur de 31.9 mètres et un déplacement devant atteindre environ 25.000 tonnes en charge, le LPD 28 constitue  une version simplifiée des onze premiers TCD du type San Antonio, mis en service entre 2006 et 2017. Afin de réduire les coûts, il reprend la même coque mais perd les mâts intégrés au profit d’une mâture classique, certaines capacités étant par ailleurs adaptées, comme l’hôpital embarqué, les installations aéronautiques et le transport de troupes. Le futur USS Fort Lauderdale, armé comme ses aînés par un équipage de 380 marins, pourra accueillir jusqu’à 650 Marines ainsi que leurs véhicules et matériels, deux convertibles MV-22 Osprey et en radier deux engins de débarquement sur coussin d’air ou un chaland de type LCU.

Un second bâtiment identique, le futur USS Richard M. McCool Jr. (LPD 29) a été mis sur cale en avril 2019. Ces deux unités constituent une transition entre les San Antonio et les futurs LPD 17 Flight II, développés dans le cadre du projet LX(R) et dont le premier exemplaire sera baptisé USS Harrisburg (LPD 30).

Ces nouvelles unités vont remplacer les huit TCD du type Whidbey Island (mis en service entre 1985 et 1992) et les quatre Harpers Ferry (opérationnels depuis 1995-98). 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

US Navy / USCG