Défense
USA : Une armée allégée mais une marine préservée

Actualité

USA : Une armée allégée mais une marine préservée

Défense

Le président américain a dévoilé hier sa nouvelle doctrine concernant les forces armées des Etats-Unis. Barack Obama a confirmé que l'armée de Terre serait « allégée » avec « moins de forces conventionnelles terrestres ». Ainsi, les effectifs devraient être réduits à 490.000 hommes au cours de la décennie. En revanche, le président américain semble vouloir préserver l'US Navy et l'US Air Force, qui pourraient donc être moins touchées que l'US Army en matière de réductions budgétaires (le Pentagone doit réduire ses dépenses de près de 500 milliards de dollars en 10 ans). Malgré tout, Barck Obama a assuré que les Etats-Unis allaient « maintenir leur supériorité militaire avec des forces armées qui seront agiles, flexibles et prêtes à réagir », rappelant que même en prenant en compte les restrictions budgétaires, les sommes allouées aux forces américaines seraient supérieures aux dépenses militaires cumulées des 10 puissances suivantes. Les investissements devraient être accentués dans plusieurs domaines, dont l'espionnage et la guerre informatique.
Tout en se disant vigilant, « en particulier au Moyen-Orient » où le ton monte avec l'Iran, le chef de la Maison Blanche a, par ailleurs, confirmé un repositionnement stratégique vers la région Asie-Pacifique. Les Etats-Unis vont, ainsi, renforcer leurs moyens militaires dans cette zone, considérée comme « cruciale », où la marine tient un rôle majeur, notamment avec ses porte-avions et sous-marins.

US Navy / USCG