Histoire Navale
USS Intrepid : Un vétéran de la seconde guerre mondiale devenu musée

Reportage

USS Intrepid : Un vétéran de la seconde guerre mondiale devenu musée

Histoire Navale

Lancé aux chantiers de Newport News en avril 1943 et livré à la flotte américaine en août de la même année, l'USS Intrepid (CV 11) est l'un des 24 porte-avions de la classe Essex, dont trois autres exemplaires ont comme lui été transformés en musée: l'USS Yorktown (1943-1970) à Mount Pleasant, en Caroline du sud, l'USS Hornet (1943-1970) à Alameda, en Californie et l'USS Lexington (1943-1991) à Corpus Christi, au Texas. Longs de 250 mètres pour un déplacement en charge de plus de 27.000 tonnes, ces bâtiments étaient capables à leurs débuts d’embarquer une centaine d’avions. Au cours de la seconde guerre mondiale, l'USS Intrepid participa avec ses sisterships à la bataille du Pacifique contre les Japonais, des îles Marshall à Truk en passant par Peleliu, Formose ou encore Okinawa. Ses appareils furent en particulier engagés dans la bataille du golfe de Leyte (octobre 1944), au cours de laquelle la flotte japonaise perdit définitivement tout espoir de contrer l’US Navy, au sein de laquelle les Essex eurent un rôle déterminant.

 

L'USS Intrepid en mer des Philippines en novembre 1944 (© US NAVY)

US Navy / USCG