Construction Navale
UT-Design : Rolls-Royce remporte sa plus grosse commande

Actualité

UT-Design : Rolls-Royce remporte sa plus grosse commande

Construction Navale

Le groupe britannique vient de remporter un contrat de 20 millions de Livres (29 M€) pour la vente d’un UT 761 CD. Il s’agit de la plus grosse commande jamais enregistrée par Rolls-Royce pour un navire offshore. Outre le design du bateau, le constructeur livrera les moteurs, systèmes de propulsion, machinerie de pont et systèmes de contrôles. Le bateau, qui sera construit par les chantiers Aker Yards de Langsten (Norvège), sera livré à Farstad Shipping fin 2008 et affrété, en contrat long, par Saipem UK. Long de 121.5 mètres pour une largeur de 26 mètres, sa puissance de traction sera de 350 tonnes. Rolls-Royce dispose actuellement de 70 navires du type UT-Design dans son carnet de commande, le bateau de Farstad Shipping étant la 522ème unité de cette grande famille de navires. Fin juin, ESNAAD filiale à 100% d’Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) avait été le premier armateur au Moyen-Orient à commander auprès de Rolls-Royce des UT-Design avec leur armement complet. Ces remorqueurs ravitailleurs releveurs d’ancres (AHTS) de 56 mètres, du type UT-780 seront réalisés en Indonésie, pour une livraison en janvier et février 2008.

Livraison des générateurs du futur destroyer coréen

Enfin, toujours à propos de Rolls-Royce, on notera, dans le domaine militaire, la livraison des trois premiers générateurs de turbines à gaz destinés à l’alimentation électrique des destroyers coréens KDX-3. Produites par l’usine d’Indianapolis, ces machines, du type AG9140RF, équiperont la tête de série, dont la mise en service est prevue fin 2008. Les six générateurs destinés aux second et troisième bâtiments seront assemblés localement par Samsung. Les alternateurs seront, quant à eux, construits par Hyundai, sous licence. Réalisés à Ulsan, les trois KDX-3 sont des destroyers lance-missiles de 10.000 tonnes en charge. Dérivés des Arleigh Burke de l’US Navy, ils seront armés de 128 missiles SM-2 MR, ESSM et VLA, 16 missiles antinavires Harpoon, un système RAM, un système Goalkeeper, une pièce de 127 mm et des tubes lance-torpilles. Comme le Japon, ces destroyers pourraient, ultérieurement, recevoir des missiles anti-missiles balistiques SM-3. Face à la Corée du Nord, qui vient de tirer six missiles balistiques en mer du Japon, Séoul et Tokyo souhaitent disposer, à moyen terme, d’une parade efficace contre cette menace.

Rolls-Royce