Energies Marines
Van Oord va installer les 62 jackets du champ de Saint-Brieuc

Actualité

Van Oord va installer les 62 jackets du champ de Saint-Brieuc

Energies Marines

Le consortium Ailes Marines a retenu le Néerlandais Van Oord pour installer les 62 fondations de type jacket du futur champ de Saint-Brieuc, ainsi que celle de la sous-station du parc. Les travaux pour poser ces jackets fabriqués à Fene (Espagne) par Navantia, avec un assemblage à Brest, commenceront l’année prochaine.

L’Aeolus sera mobilisé. Ce navire jack-up de 140 mètres de long pour 44 de large sorti des chantiers Setas de Hambourg en 2014 a été conçu pour travailler sur les champs éoliens. Il peut se soulever sur ses quatre jambes dans des fonds allant jusqu’à 45 mètres. Sa grue LEC (Leg encircling crane) Huisman lui permet de soulever des colis de plus de 1600 tonnes. Un second navire devrait l’assister en 2022.

Il s'agit du premier projet éolien sur lequel Van Oord va travailler en France. Le champ de 496 MW de Saint-Brieuc doit permettre d’alimenter 835.000 habitants à partir de 2023. Navantia va assembler les fondations à Brest et Siemens Gamesa Renewables fournira les turbines de 8 MW qui équiperont les éoliennes.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.