Construction Navale
Vard ferme deux de ses chantiers norvégiens

Actualité

Vard ferme deux de ses chantiers norvégiens

Construction Navale

Les temps sont toujours durs pour la construction navale norvégienne. Après le virage stratégique du chantier Kleven, désormais uniquement dédié à la réparation navale et mis à la vente par Hurtigruten, c’est Vard, filiale du groupe italien Fincantieri, qui réduit la toile dans le royaume scandinave. Deux de ses cinq chantiers ont fermé en début de semaine. Il s’agit de celui d’Aukra, jusqu’ici plus ou moins dédié à la construction de bateaux de pêche et de celui de Brevik. Ce dernier était, au moment de sa fermeture, en cours

Vard | Toute l'actualité du constructeur naval