Construction Navale
Vard finalise la grosse commande de Viking Cruises

Actualité

Vard finalise la grosse commande de Viking Cruises

Construction Navale
Croisières et Voyages

Filiale du groupe italien Fincantieri, Vard a confirmé la signature, avec la compagnie de croisière Viking Cruises, de la commande portant sur deux « navires spéciaux ». Le type et les mensurations de ces bateaux, livrables en 2021 et 2022 et qui faisait depuis avril l’objet d’une lettre d’intention, n’ont toujours pas été annoncés. En revanche, leur prix est maintenant connu : 5 milliards de couronnes norvégiennes, soit pas moins de 520 millions d'euros.  

Un prix bien supérieur aux tarifs habituels des navires d’expédition, même de grand luxe. Ce qui amène à s’interroger sur la nature exacte du projet et notamment de se demander si Viking Cruises n’a pas décidé à son tour de se lancer dans l’aventure des unités brise-glace.  Les constructions aux normes polaires sont en tous cas l’une des spécialités de Vard, qui va d’ailleurs réaliser pour la compagnie française Ponant le premier paquebot brise-glace de l’industrie de la croisière. Livrable en 2021, Le Commandant Charcot, navire de 150 mètres et 30.000 GT de jauge doté d’une propulsion fonctionnant au GNL, représente un investissement de 270 millions d’euros. Un montant pour ainsi dire équivalent au prix unitaire des futurs « navires spéciaux » de Viking.

Fondé par l’armateur norvégien Torstein Hagen, le groupe Viking, leader mondial des croisières fluviales, s’est récemment lancé sur le marché des voyages maritimes.

Il constitue pour cela, dans le cadre du projet Odin, une flotte de navires sur le segment haut de gamme, dont la construction avait été initialement confiée à Saint-Nazaire, avant d'être reprise par Fincantieri suite à des problèmes liés au financement. Cinq de ces petits paquebots de 223 mètres, 47.800 GT et 465 cabines ont été livrés entre 2015 et 2018. Et la série sera portée à 10 unités d’ici 2023. Puis, dans le cadre d’un accord conclu en mars dernier entre Viking et Fincantieri, six navires supplémentaires sont prévus, avec des livraisons entre 2024 et 2027.

 

Le Viking Sky, l'un des navires du projet Odin © FINCANTIERI)

Le Viking Sky, l'un des navires du projet Odin © FINCANTIERI)

 

Vard