Croisières et Voyages
Vard livre l’Hanseatic Nature à Hapag-Lloyd

Actualité

Vard livre l’Hanseatic Nature à Hapag-Lloyd

Croisières et Voyages
Construction Navale

Première unité neuve de la compagnie de luxe allemande depuis l’Europa 2, livré en 2013 par les chantiers de l’Atlantique, le navire d’expédition Hanseatic Nature a été baptisé samedi 4 mai à Hambourg. Et il a débuté hier sa première croisière vers la Norvège, une sorte de rapide retour aux sources puisque c'est là qu'il a été livré par le constructeur Vard, auquel Hapag-Lloyd Cruises a commandé trois unités de ce type. Son premier sistership, l’Hanseatic Inspiration, sera mis en service dès le mois d’octobre prochain alors que le troisième de série entrera en flotte au printemps 2021.

 

L'Hanseatic Nature lors de ses essais en Norvège (© WYRWA FOTOGRAFIE)

L'Hanseatic Nature lors de ses essais en Norvège (© WYRWA FOTOGRAFIE)

 

Filiale du groupe italien Fincantieri, Vard, qui a entrepris avec la très belle série Explorer de la compagnie française Ponant sa diversification dans les croisières d’expédition, signe là un superbe navire. Filiale du groupe TUI, Hapag-Lloyd Cruises, dont les Europa et Europa 2 sont souvent primés comme les meilleurs navires de croisière du monde (voir notre reportage à bord de l'Europa 2), est bien partie pour décrocher ce titre avec ses nouvelles unités d’expédition, qui repoussent encore plus loin les standards du luxe.

Long de 138 mètres pour une largeur de 22 mètres et une jauge de 16.100 GT, l’Hanseatic Nature est un navire conçu pour les voyages polaires (coque renforcée avec standard PC6) comme les navigations en zones tropicales. Il offre une capacité de 230 passagers (199 pour les croisières en Antarctique), servis par 170 membres d'équipage.

Le navire compte 120 cabines et suites de 21 à 71 m², toutes extérieures avec soit un balcon soit une baie vitrée en pleine hauteur. Les passagers ont à leur disposition plusieurs bars et lounges, ainsi que trois restaurants. Le design des espaces intérieurs comme des cabines est très réussi et le bateau a été conçu pour offrir un maximum de vues sur la mer.

 

 

Cabine Panorama avec baie vitrée en pleine hauteur (© WYRWA FOTOGRAFIE)

Cabine Panorama avec baie vitrée en pleine hauteur (© WYRWA FOTOGRAFIE)

 

 

Grand Suite (© WYRWA FOTOGRAFIE)

Grand Suite (© WYRWA FOTOGRAFIE)

 

 

En plus d’un salon d’observation, le navire compte une terrasse avec sol vitré surplombant la mer, ainsi qu’un accès extérieur à la proue. Alors que des conférences seront données à l’HanseAtrium, un espace baptisé Ocean Academy dispose d’un grand écran LED sur lequel les passagers peuvent faire des recherches sur les régions visitées. Pour les visites dans les sites ne disposant pas d’infrastructures portuaires, le navire embarque une flottille de 17 Zodiac. Il dispose également d’un centre de bien-être avec sauna donnant sur la mer, salles de soins et espace de relaxation, ainsi qu’une salle de fitness.

 

(© WYRWA FOTOGRAFIE)

(© WYRWA FOTOGRAFIE)

 

 

Le restaurant de spécialité Hamptons (44 couverts) propose une cuisine américaine (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

Le restaurant de spécialité Hamptons (44 couverts) propose une cuisine américaine (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

L'Hanseatic Restaurant, la salle à manger principale de 178 sièges (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

L'Hanseatic Restaurant, la salle à manger principale de 178 sièges (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

 

 

Pont piscine (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

Pont piscine (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

 

 

L'HanseAtrium (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

L'HanseAtrium (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

 

 

Le salon d'observation (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

Le salon d'observation (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

 

 

Le sauna du centre de bien-être (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

Le sauna du centre de bien-être (© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

 

Sur le plan environnemental, l’Hanseatic nature a été optimisé pour réduire sa consommation en carburant, qu’il s’agisse de ses systèmes embarqués, de son design de coque ou de l’adoption d’un système Promas combinant safrans et propulseurs. A partir du mois de juillet, ses moteurs ne fonctionneront qu’au gasoil, carburant désulfuré. Quant aux  émissions d’oxydes d’azote, elles sont traitées par un système SRC (port catalytique). Le navire est enfin doté d’un dispositif de branchement quai, qui lui permettra dans les ports équipés de se brancher sur le réseau électrique terrestre et, ainsi, arrêter ses générateurs pendant les escales.

Côté programmation, l'Hanseatic Nature naviguera vers l'Europe du nord et l'Arctique en été et vers l'Antarctique l'hiver prochain. Il sera également exploité vers l'Amazone, les fjords chiliens, les Açores et le Cap Vert. 

 

(© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

(© WYRWA FOTOGRAFIE​​​​​​​)

Hapag-Lloyd Croisières Vard