Pêche
Vard livre un navire pour la pêche au krill

Actualité

Vard livre un navire pour la pêche au krill

Pêche

C’est, selon son constructeur et son armateur norvégiens, le tout premier navire spécialement conçu dès l’origine pour la récolte du krill. Destiné à être exploité dans les eaux entourant le grand continent blanc dont il porte le nom, l’Antarctic Endurance a été livré fin janvier par le chantier Vard de Brattvaag. Commandé début 2017 par le groupe Aker BioMarine pour un montant de 118 millions de dollars, ce navire de 130 mètres de long pour 23 mètres de large va permettre à la compagnie de développer ses activités avec une plateforme plus grande et efficiente.

 

(© : AKER BIOMARINE)

(© : AKER BIOMARINE)

 

Jusqu’ici, Aker BioMarine opérait deux navires de pêche au krill en Antarctique. Le Saga Sea, bateau de 92 mètres construit en 1975 et l’Antarctic Sea, unité de 132 mètres datant de 1999. Ces navires ont été respectivement convertis en 1999 et 2009 pour la pêche au krill, chacun ayant une capacité de récolte annuelle de 75.000 tonnes. Aker BioMarine exploite en outre un navire support, La Manche, cargo de 171 mètres et 4500 tonnes de capacité de cargaison qui recueille la prise des navires de pêche pour la convoyer jusqu’à Montevideo, en Uruguay. De là, elle part ensuite vers l’usine américaine de production d’huile de krill que le groupe norvégien exploite à Houston, au Texas.

Formé de micro-crevettes et constituant la première source de nourriture des cétacés à fanons, le krill est très riche en substances telles les oméga-3 considérées comme excellentes pour la santé. Il est utilisé par l’industrie alimentaire et pharmaceutique.

 

Vard