Energies Marines
Vard réalisera le SOV destiné aux champs éoliens d'Ørsted à Taïwan
ABONNÉS

Actualité

Vard réalisera le SOV destiné aux champs éoliens d'Ørsted à Taïwan

Energies Marines
Construction Navale

C’est une première pour le constructeur norvégien Vard, filiale du groupe italien Fincantieri, qui diversifie ainsi ses activités alors que le marché de la croisière risque de marquer le pas après la crise du coronavirus. Vard entre donc sur le segment des énergies marines après avoir été retenu pour réaliser un grand navire de service à l’éolien offshore (SOV). Du type VARD 4 19, il est destiné à la société taïwanaise Ta San Shang Marine Co. Ltd (TSS), une joint-venture entre Ta Tong Marine Group (TTM, Taïwan) et Mitsui O.S.K. Lines (MOL, Japon). Ce tandem a été choisi par l’énergéticien danois Ørsted pour assurer les opérations de maintenance des futurs parcs éoliens du projet Greater Changhua, qui sera situé sur quatre sites, dans le détroit de Taïwan, entre 35 et 60 kilomètres des côtes. L’ensemble, dont le développement a été confié à Ørsted, devrait pouvoir accueillir jusqu’à 2.4 GW.

Jusqu'à 60 techniciens à bord

Livrable au premier semestre 2022, le SOV est conçu par les bureaux d’études norvégiens de Vard et sera réalisé par le chantier vietnamien du groupe, situé à Vung Tau. Adoptant le