Construction Navale
Vard va construire un navire d’expédition et de recherche
ABONNÉS

Actualité

Vard va construire un navire d’expédition et de recherche

Construction Navale
Science et Environnement

Rosellinis Four-10, filiale à 100% de l’homme d’affaire norvégien Kjell Inge Røkke et de sa famille, a passé commande à Vard d’un grand navire d’expédition et de recherche. Pouvant servir à la fois de yacht pour des croisières privées mais aussi de plateforme destinée à des projets scientifiques de pointe, en passant par des configurations intermédiaires, ce bateau de plus de 180 mètres est livrable en 2020. Il verra sa coque réalisée par le chantier Vard de Tulcea, en Roumanie. Elle sera ensuite remorquée vers Brattvaag, l’un des sites norvégiens du constructeur, pour être équipée et achevée.

 

(© : VARD)

(© : VARD)

Taillé pour les très longs voyages 

Adoptant le design VARD 6 16, le REV (Research Expedition Vessel), conçu par les bureaux d’études de Vard en collaboration avec le designer norvégien Espen Øino, mesurera 181.6 mètres de long pour 22 mètres de large, 40 mètres de haut et 5 mètres de tirant d’eau. Affichant une jauge de 16.000 GT,  il pourra atteindre la vitesse de 17 nœuds. Le REV disposera de deux générateurs de 2400 kW chacun, deux moteurs électriques de propulsion d’une puissance unitaire de 3200 kW entrainant deux lignes d’arbres dotées d’hélices à pas variable de 4 mètres de diamètre. S’y ajouteront trois propulseurs de 880 kW (un azimutal et deux en tunnel à l’avant et à l’arrière), offrant au navire une excellente manœuvrabilité et une capacité de positionnement dynamique.

L’autonomie, extrêmement importante, sera de 21.120 milles à 11 nœuds (50% de la puissance), le navire ayant des réserves de vivres et d’eau douce suffisantes pour 90 personnes pendant 114 jours. Des voyages encore plus longs peuvent même être organisés en ajoutant des capacités de stockage en conteneurs sur le pont, soit 20 jours supplémentaires. Les soutes à combustible pourront quant à elles contenir 1050 m3 de gasoil.

Trois configurations principales

Le REV pourra être employé en trois configurations principales. Pour des croisières privées, il sera armé par 54 membres d’équipage et pourra accueillir 36 passagers. Dans le cadre de navigations d’expédition, l’équipage sera ramené à 30 personnes, avec une capacité de 24 scientifiques et 36 passagers. Enfin, pour les missions purement dédiées à la recherche, l’équipage sera de 40 personnes, auxquelles s’ajouteront 60 chercheurs.  

 

(© : VARD)

(© : VARD)

D’importantes capacités scientifiques

Le REV offrira d’importantes capacités pour les travaux océanographiques, les missions

Vard | Toute l'actualité du constructeur naval