Nautisme
Vendée Globe : Desjoyeaux vers la victoire, Jourdain face à une avarie de quille

Actualité

Vendée Globe : Desjoyeaux vers la victoire, Jourdain face à une avarie de quille

Nautisme

Moins de 900 milles séparent depuis hier Michel Desjoyeaux des Sables d'Olonne, d'où 30 monocoques s'étaient élancés il y 82 jours. Sauf pépin majeur, le skipper de Foncia devrait remporter cette 8ème édition du Vendée Globe. Cette victoire, qu'il devrait célébrer la semaine prochaine aux Sables, sera la seconde de Michel Desjoyeaux. Le navigateur avait, en effet, déjà remporté la course en 2001. Bouclant son tour du monde en 93 jours, 3 heures, 57 minutes et 32 secondes, il avait devancé Ellen MacArthur et Roland Jourdain. Si la Britannique n'est, cette fois, pas de la partie, « Bilou », lui, s'accrochait jusqu'ici à la deuxième place, à environ 800 milles du leader. Mais, à plus de 1200 kilomètres au sud-ouest des Açores, Roland Jourdain a été victime d'une avarie de quille, probablement consécutive à son choc avec un cétacé. Le skipper de Veolia Environnement devrait probablement tenter de rejoindre l'archipel portugais avant de décider de la conduite à tenir par la suite. Sa mésaventure démontre, en tous cas, à quel point la chance, ou la malchance, peut peser dans une course, y compris dans les phases finales. Et comme les malheurs des uns font le bonheur des autres, le rêve un peu fou d'Armel Le Cléac'h de terminer second va peut être se réaliser. A moins de 400 milles hier soir de Jourdain, Brit Air poursuivait sa remontée de l'Atlantique, suivi de loin par Sam Davies (Roxy), qui a doublé en milieu de semaine Marc Guillemot (Safran).