Nautisme
Vendée Globe : Jean Le Cam récupéré sain et sauf par Vincent Riou

Actualité

Vendée Globe : Jean Le Cam récupéré sain et sauf par Vincent Riou

Nautisme

Après plusieurs heures de vive inquiétude après le chavirage de son monocoque, hier, au petit matin, Jean Le Cam a été récupéré dans la soirée par Vincent Riou (PRB), arrivé à la rescousse avec un autre skipper engagé dans le Vendée Globe, Armel Le Cléac'h (Brit Air). Dans des conditions météorologiques difficiles, la récupération n'a pas été une mince affaire. Revêtu de sa combinaison de survie, Jean Le Cam est sorti tout seul de son bateau retourné. Vincent Riou a fait quatre passages pour tenter de le récupérer. Au quatrième passage, le bout de l'outrigger bâbord de PRB s'est pris dans la quille de VM Matériaux et s'est cassé. Dans la foulée, Jean Le Cam a pu grimper à bord, mais les deux hommes ont dû bricoler pour assurer le gréement et virer de bord rapidement pour éviter que le mât ne tombe. Hier soir, il faisaient cap 110° tribord amures, avec trois ris dans la grand-voile et rien à l'avant, en attendant de réaliser une réparation de fortune du gréement. Armel Le Cléac'h, qui était également sur place, s'est mis en route dans leur sillage. « C'est une histoire incroyable qui se termine bien », selon les mots d'Alain Gautier, le consultant sécurité du Vendée Globe. Le skipper de VM Matériaux étant en sécurité, les opérations de sauvetage lancées par la marine chilienne devaient être annulées hier soir. Détourné après le déclenchement des balises de détresse du voilier, le pétrolier, qui avait rejoint la zone, a repris sa route. L'hélicoptère a rebroussé chemin dans la soirée, de même que le remorqueur de la marine chilienne qui devait arriver sur VM Matériaux aujourd'hui.
C'est vers 2H40 du matin, hier, que le bateau a chaviré, alors qu'il se trouvait à 200 milles dans l'ouest du cap Horn. Il a fallu attendre de longues heures pour avoir un signe de vie de Jean Le Cam, soit jusqu'à 15h20, au moment de l'arrivée de Vincent Riou à côté du monocoque retourné.
Au terme de ce 58ème jour de course, alors que PRB et Brit Air, respectivement troisième et quatrième au classement, portaient secours à Jean Le Cam, Michel Desjoyeaux (Foncia) et Roland Jourdain (Veolia Environnement) creusaient l'écart en tête du Vendée Globe.