Nautisme
Vendée Globe : Loïc Peyron démâte dans le Grand Sud

Actualité

Vendée Globe : Loïc Peyron démâte dans le Grand Sud

Nautisme

Gitana Eighty, le monocoque de Loïck Peyron, a démâté hier vers 14 heures Après 30 jours mer et une première partie de course en tête du Vendée Globe. Le voilier se trouvait à environ 180 milles dans le Sud des îles Crozet et 650 milles de l'archipel des Kerguelen. Le solitaire est indemne puisqu'il était à l'intérieur lors de l'avarie, et pense établir rapidement un gréement de fortune pour rallier un abri. « Il y avait 30 noeuds de vent et Gitana Eighty était sous un ris dans la grand voile et le Solent à l'avant. Je ne sais pas ce qui s'est passé : j'étais à l'intérieur et, clac, un grand bruit ! J'ai compris que c'était le mât. Je suis sorti et j'ai vu qu'il était cassé en plusieurs morceaux : il restait la bôme et les voiles étaient à l'eau. Il m'a fallu une bonne heure pour faire le ménage et surtout larguer le mât qui tossait sur la coque. Il y avait des morceaux de carbone partout. Mais il n'y a pas de problème sur la coque pour continuer à naviguer. Il était impossible de récupérer plus de matériel : j'ai dû couper le gréement. Il me reste donc juste la bôme, un foc de brise et un morceau de la grand voile. Je préfère me diriger vers le Nord pour rallier l'Australie ou faire le contact avec un bateau affrété spécialement. Je suis extrêmement désolé pour toute l'équipe, mes partenaires : je ne pense qu'à eux en ce moment. Tous ont fait un travail exceptionnel... Je me dépêche de monter un gréement de fortune avant la nuit », expliquait hier après-midi Loïc Peyron.

En tête, Jean-Pierre Dick a repris les commandes de la course dans l'après-midi, brièvement menée par Sébastien Josse... Les deux leaders se tenaient néanmoins dans un mouchoir de poche. Suivaient Roland Jourdain (Veolia Environnement) Mike Golding (Ecover 3) et Michel Desjoyeaux (Foncia).