Nautisme

Actualité

Vendée Globe: Nouvelle collision entre un concurrent et un chalutier

Nautisme

La direction de course a reçu dans la nuit de mardi à mercredi à 3h10, heure locale, l'appel du bateau Bureau Vallée. Louis Burton signalait avoir percuté sur le flanc bâbord un chalutier a environ 400 Nm à l'ouest de Lisbonne position 38° 22N ; 18° 10W. Dans la journée, le benjamin de la course a fait savoir qu'il remontait vers les Sables dans l'intention de réparer le galhauban de Bureau Vallée et qu'il n'abandonnait donc pas. Mais le temps presse : au-delà du 20 novembre, à 13 h 02, il ne pourra pas repartir. Pendant ce temps-là, Gabart maintient la distance avec Le Cléac'h et Stamm, et Vincent Riou récolte les fruits de son option très "ouest".

 

15H20. Louis Burton fait route vers les Sables-d'Olonnes
Le Français Louis Burton, dont le voilier Bureau Vallée a été heurté par un chalutier dans la nuit de mardi à mercredi au large du Portugal, a annoncé qu'il revenait aux Sables-d'Olonne (Vendée) pour réparer les avaries provoquées par lacollision et qu'il n'abandonnait pas.
Burton, le benjamin (27 ans) de la flotte de 20 skippers ayant pris samedi le départ de la 7e édition du Vendée Globe, attendait le verdict des techniciens de son équipe pour prendre une décision. Il avait, pour cela, envoyé dans la matinée des clichés de la pièce de gréement endommagée (galhauban babord) lors de la collision.
Louis Burton devra toutefois faire vite : il lui faudra en effet repartir avant le 20 novembre, 13 h 02, soit dix jours après le coup d'envoi de la course.

 

13H. Gabart tient tête
Si à 9 h, Armel Le Cléac'h et Bernard Stamm avaient repris en quatre heures 20 milles, François Gabart, toujours en tête, a retrouvé de la vitesse et maintenait à midi les deux hommes à 40 milles de son tableau de bord.
Vincent Riou, remontait quant à lui dans le classement : il pointait en sixième position à 104 milles du leader. Bertrand de Broc n'est plus dernier. Parti quelques 12 heures après tout le monde, contraint de rentrer quelques heures aux Sables d'Olonne pour réparer, le Finistérien a doublé le Polonais Gutowski Zbigniew et pinte désormais en 17e position.
Nouvel objectif : Team Plastique à un peu plus de 100 milles devant lui.


Pointage de 12 h :

1. François Gabart (Macif) à 22.986,6 milles de l'arrivée;
2. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 41,3 milles du permier;
3. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 45,6 m;
4. Jean Le Cam (Synerciel) à 93,4 m;
5. Mike Golding (Gamesa) à 102,9 m;
6. Vincent Riou (PRB) à 104,8 m;
7. Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) à 107,3 m;
8. Jérémie Beyou (Maître CoQ) 115,7 m;
9. Alex Thomson (Hugo Boss) à 126,8 m;
10. Arnaud Boissières (Akena Vérandas) à 126,8 m;
11. Javier Sanso (Acciona 100 % EcoPowered) à 164,8 m;
12. Dominique Wavre (Mirabaud) à 217,3;
13. Samantha Davies (Savéol) à 227 m;
14. Tanguy De Lamotte (Initiatives Cœur) à 275,8 m;
15. Louis Burton (Bureau Vallée) à 369,8 m;
16. Alessandro di Benedetto (Team Plastique) à 376,6 m;
17. Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde) à 505 m;
18. Gutowski Zbigniew (Energa) à 514,9 m
Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel).



9H00. Le Cléac'h et Stamm reviennent sur Gabart 
Ce matin au pointage de 9 h, quelques petits changements dans le groupe de tête. En effet, si François Gabart est toujours aux commandes, ça pousse derrière. Le Saint-Politain Armel Le Cléac'h est passé deuxième, juste devant Bernard Stamm. Mais surtout, ces deux hommes ont repris 20 milles en sur le leader. "Banque Populaire", plus ouest que "Macif" et "Cheminées Poujoulat", a plus de vent et peut allonger la foulée. Autre nouvelle, Samantha Davies a réussi à réparer son bloqueur de drisse de grand-voile. "Savéol" est désormais à 100% de ses capacités. 


Pointage de 9 h : 

1. François Gabart (Macif) à 23.028, 4 milles de l'arrivée; 
2. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 40,6 milles du permier; 
3. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 48,7 m; 
4. Jean Le Cam (Synerciel) à 68,8 m; 
5. Mike Golding (Gamesa) à 76,6 m; 
6. Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) à 97 m; 
7. Arnaud Boissières (Akena Vérandas) à 98,4 m; 
8. Jérémie Beyou (Maître CoQ) 104,7 m; 
9. Vincent Riou (PRB) à 108,1 m; 
10. Alex Thomson (Hugo Boss) à 119 m; 
11. Javier Sanso (Acciona 100 % EcoPowered) à 157,3 m; 
12. Dominique Wavre (Mirabaud) à 195,9 m; 
13. Samantha Davies (Savéol) à 210,3 m; 
14. Tanguy De Lamotte (Initiatives Cœur) à 246,8 m; 
15. Louis Burton (Bureau Vallée) à 298 m; 
16. Alessandro di Benedetto (Team Plastique), 
17. Gutowski Zbigniew (Energa) à 346,3 m; 
18. Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde) à 482,6 m. 



07H00. Bureau Vallée percute un chalutier
La direction de course a reçu cette nuit à 3h10, heure locale, l'appel du bateau Bureau Vallée. Louis Burton signalait avoir percuté sur le flanc bâbord un chalutier a environ 400 Nm à l'ouest de Lisbonne position 38° 22N ; 18° 10W. Il était en veille dans le cockpit et son radar et AIS étaient allumés. Il évoluait à 18 noeuds dans une mer formée avec un vent de Sud Ouest de 32 nœuds générant une visibilité très limitée. 

Rapidement Louis a viré pour faire route au Nord Est, sécuriser le mât et a constaté un hauban endommagé à 1m80 au dessus du pont. Louis va bien, il attend le lever du jour (aux alentours de 09h30 heure française) pour un diagnostique plus complet sur le galhauban bâbord avant de prendre toute décision sur la suite de la course.

 

Retrouvez toute l’actualité du Vendée Globe sur http://www.letelegramme.com/sports/voile/vendee-globe/ : carte interactive avec tous les engagés, l’historique de la course, un point quotidien, des vidéos, des billets de Sam Davies et Jérémie Beyou, le parcours décrypté par Michel Desjoyeau