Nautisme
Vendée Globe : Sérieuse avarie de quille pour Dominique Wavre

Actualité

Vendée Globe : Sérieuse avarie de quille pour Dominique Wavre

Nautisme

Dominique Wavre (Temenos II) a prévenu ce vendredi vers 15h20 la direction de course que la tête de quille de son monocoque 60 pieds avait cassé. Le marin sain et sauf fait route actuellement, à voilure très réduite, vers le nord-est, peut-être les Kerguelen, distantes de 151 milles. La tête de quille est la partie haute du voile de quille située à l'intérieur du bateau. Reliée à deux vérins hydrauliques, c'est le bras de levier qui permet d'anguler la quille et le bulbe d'un côté ou de l'autre du bateau. Dès lors que la tête de quille est cassée, le voile et le bulbe d'environ 3 tonnes qui la prolonge ne sont plus maintenus en position fixe. Dans des creux de six mètres et une mer croisée, le skipper Suisse est conscient du danger de perdre sa quille ou que celle-ci, dans des mouvements désormais incontrôlables, puisse endommager la coque. C'est pourquoi Dominique Wavre et son équipe envisagent tous les scénarios possibles, dont celui d'abandonner le monocoque 60 pieds. Ce n'est pas le cas pour l'instant et Dominique Wavre, après avoir affalé ses voiles et rempli ses ballasts, tente de se diriger à vitesse réduite vers le nord-est, en direction des Kerguelen et de l'Australie.