Croisières et Voyages
Venise : devenu incontrôlable, le MSC Opera heurte un quai et un bateau fluvial

Actualité

Venise : devenu incontrôlable, le MSC Opera heurte un quai et un bateau fluvial

Croisières et Voyages

Impressionnante collision dimanche matin à Venise, où le paquebot MSC Opera, en route pour le terminal croisière, semble avoir perdu le contrôle de sa propulsion alors qu’il remontait le canal de la Giudecca. Malgré les tentatives des deux remorqueurs qui l’accompagnaient pour le retenir, le navire de la compagnie italo-suisse MSC Cruises a heurté vers 8H30 un quai au niveau de San Basilio, où se trouvait le navire de croisière fluviale River Countess. Ce dernier était en train de débarquer ses passagers quand le MSC Opera a surgi, corne de brume hurlante pour alerter de sa situation. Par chance, le paquebot n’est pas entré directement en collision avec le River Countess, qui aurait alors été probablement coupé en deux avec un bilan humain potentiellement très lourd. Il a heurté le quai légèrement en amont du bateau fluvial, puis a poursuivi sa course en raclant le terminal, jusqu’à pousser violemment le River Countess, qui a rompu ses amarres et a été récupéré par des remorqueurs. D'après le groupe américain Uniworld, qui exploite le River Countess, quatre passagers, légèrement blessés, ont été conduits à l'hôpital, deux en ressortant dès l'après-midi. Il n'y a pas de blessé parmi les membres d'équipage, ni à bord de l'Opera, a fait savoir MSC. La collision est intervenue au moment où les 130 passagers du River Countess terminaient leur débarquement de fin de croisière en vue de rejoindre l'aéroport. 

 

 

Pour l’heure, MSC Cruises évoque un « incident technique » et précise que « des investigations sont en cours pour comprendre la dynamique exacte des évènements. La compagnie travaille en étroite collaboration avec les autorités maritimes et locales ». Le paquebot, qui d'après les témoignages recueillis par la presse italienne, a pris de la vitesse peu avant l’impact et était devenu incontrôlable, aurait été victime d’une avarie faisant que ses moteurs azimutaux (pods) seraient restés bloqués en poussée. Les remorqueurs n’ont pu le maintenir, la remorque de tête finissant par céder.

Le trafic des grands navires à la suite à cet accident été interrompu dans le canal de la Giudecca. Alors que les paquebots Costa Luminosa, AIDAblue et Norwegian Star étaient déjà à quai au terminal croisière, le MSC Magnifica, qui comme le MSC Opera est en tête de ligne à Venise, a été contraint d’attendre devant Venise. Le paquebot accidenté a pu en début d'après-midi être remorqué au terminal croisière, permettant de rouvrir la circulation dans le canal. Il s'y trouvait toujours hier soir. 

Il y a un peu plus d’un an déjà, un autre paquebot de cette classe, le MSC Armonia, avait détruit le quai de Roatan, au Honduras, lors d’une manœuvre d’accostage au cours de laquelle il ne s’était pas arrêté à temps. L’accident du MSC Opera ne redore évidemment pas l’image des croisières dans la Cité des Doges et donne du grain à moudre à ceux qui s’opposent au transit des paquebots à travers le canal de Giudecca, les navires passant notamment devant la place Saint-Marc.  Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a de nouveau appelé le gouvernement italien à prendre des mesures en ce sens. Le ministre des Transports lui a rapidement répondu sur Twitter en déclarant que l’accident survenu ce dimanche « montre que les grands navires ne doivent plus passer par la Giudecca. Après tant d’années d’inaction, nous sommes enfin sur le point de trouver une solution pour protéger à la fois la lagune et le tourisme », a ajouté Danilo Toninelli.

Construites par les Chantiers de l’Atlantique, les quatre unités de la classe Armonia/Lirica ont été mises en service entre 2001 et 2004, puis jumboisées (ajout d’une section de 24 mètres) chez Fincantieri en Italie en 2014 et 2015. Depuis, ces paquebots d’une largeur de 28.8 mètres mesurent 275 mètres de long, affichent une jauge de 65.000 GT et peuvent accueillir jusqu’à 2700 passagers.

Réalisé en 2003 par le chantier néerlandais De Hoop, le River Countess est quant à lui un bateau de 110 mètres de long pour 11 mètres de large pouvant accueillir 132 passagers.

MSC Cruises