Défense
Vente de deux La Fayette au Brésil : la marine française dément
ABONNÉS

Actualité

Vente de deux La Fayette au Brésil : la marine française dément

Défense

Un projet de vente au Brésil des deux frégates françaises du type La Fayette (FLF) qui ne seront pas modernisées a été évoqué fin octobre par la presse sud-américaine. Celle-ci faisait état de propositions qui auraient été soumises à la délégation brésilienne venue au salon Euronaval. Une idée qui paraissait assez crédible, pourvu que les bâtiments soient également modernisés, avec par exemple des équipements provenant des frégates antiaériennes Cassard et Jean Bart, qui seront retirés du service entre 2019 et 2021. On pouvait évidemment penser au remplacement du système surface-air Crotale par des deux systèmes Sadral et éventuellement celui du radar DRBV-15C par le SMART-S récemment installé sur les vieilles FAA de la flotte française. Et pourquoi pas, comme cela va être le cas sur les trois FLF qui vont être refondues, l’ajout d’un sonar de coque.

Sauf qu’il n’y a aucun projet de vente des deux frégates du type La Fayette, indique-t-on au ministère des Armées. Sollicité sur cette question par Mer et Marine, l’état-major de la Marine nationale est très clair : « Il n’y a absolument rien de tel en projet, c’est une information que nous démentons. Les deux frégates du type La Fayette qui ne vont pas être rénovées seront désarmées à partir de 2026 ».

Compte tenu du désarmement à venir des dernières frégates anti-sous-marines du type F70, la Marine nationale a, en effet, besoin de maintenir jusqu’au bout ces deux bâtiments afin de conserver un format de 15 frégates de premier rang. Cela, jusqu’à ce que les premières unités du programme FTI soient parfaitement

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française