Construction Navale
Vente de Saint-Nazaire: L’Europe récupère la patate chaude

Actualité

Vente de Saint-Nazaire: L’Europe récupère la patate chaude

Construction Navale

Comme nous l’évoquions le 20 décembre, c’est donc l’Europe qui va finalement arbitrer le fait que Fincantieri puisse, ou non, prendre le contrôle des Chantiers de l’Atlantique. La Commission a annoncé hier qu’elle allait examiner le projet d’acquisition de l’entreprise française par le groupe italien. « La France a soumis une demande de renvoi à la Commission en application de l'article 22, paragraphe 1, du règlement de l'UE sur les concentrations. Cette disposition permet à un ou plusieurs États membres de demander à la Commission d'examiner une concentration qui ne revêt pas une dimension européenne mais qui affecte les échanges au sein du marché unique et menace d'affecter de manière significative la concurrence sur le territoire des États membres qui formulent cette demande. L'Allemagne s'est jointe à la demande de renvoi

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire