Construction Navale
Vente de STX France : Le dernier round peut commencer

Actualité

Vente de STX France : Le dernier round peut commencer

Construction Navale

Fincantieri a annoncé le vendredi 19 mai avoir signé la convention d’achat de la participation (66.7%) que le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding détient depuis 2008 dans les chantiers navals de Saint-Nazaire. Le montant final de la transaction est annoncé à 79.5 millions d’euros.  

La finalisation de l’opération demeure soumise à différentes étapes juridiques classiques et certains facteurs externes, comme une éventuelle enquête des autorités européennes de la concurrence et, bien entendu, au fait que la France peut désormais user si elle le souhaite de son droit de préemption des parts de STX, conformément au pacte d’actionnaires liant depuis 9 ans l’Etat (qui détient 33.3% du chantier) et le groupe sud-coréen. Pour pouvoir activer ce droit, valable sur une période de deux mois, il fallait en effet attendre que le candidat à la reprise signe la convention de cession des parts de STX avec le tribunal de Séoul chargé de céder les actifs du groupe sud-coréen, acculé par les dettes.

Fincantieri veut aller vite

Le repreneur italien, par la voix de son directeur général Giuseppe Bono, souhaite maintenant que l’opération soit bouclée au plus vite et, dans cette perspective, réclame que le protocole d’accord conclu le 12 avril avec l’Etat français soit mis en œuvre, tel que négocié à l’époque, sous la forme d

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire