Construction Navale

Fil info

Vers un contrat de filière des industries maritimes, nautiques et navales françaises

Construction Navale
Offshore
Energies Marines

La filière des industries maritimes, nautiques et navales françaises se félicite de la décision du Conseil National de l’Industrie, intervenue lundi 26 février, de renforcer son Comité Stratégique de Filière. Aujourd’hui, la filière en pleine croissance emploie directement plus de 90 000 personnes, réalise plus de 27 milliards d’euros de chiffre d’affaires et exporte son savoir-faire. Structurée autour du Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN), du Syndicat des Énergies Renouvelables (SER), de la Fédération des Industries Nautiques (FIN), d’entreprises intervenant dans toutes les énergies hydrocarbures et dans les énergies renouvelables (EVOLEN), l’industrie maritime, nautique et navale peut relever les défis identifiés par le Conseil National de l’Industrie autour de thématiques transversales et structurantes telles que : la Recherche & Développement, l’export, la transformation numérique des entreprises, la formation, les emplois et compétences. Un comité exécutif du Comité Stratégique de Filière présidé par Hervé GUILLOU, Président du GICAN et Président de Naval Group, se réunira dès le 12 avril pour envisager les premières orientations d’un contrat de filière à proposer au Conseil National de l’Industrie. Ce conseil sera composé des Présidents d’EVOLEN, de la FIN et du SER : Dominique BOUVIER, Yves LYON-CAEN et Jean Louis BAL et de quatre dirigeants de la filière réunie, dont deux PME/ETI. La composition du Comité Stratégique de Filière et les premières orientations du contrat de filière – travaillé par les comités dédiés – seront à l’ordre du jour de cette première réunion.

Communiqué d’EOLVEN, du GICAN, de la FIN et du SER, 20/03/18