Défense
Vers une accélération du programme BATSIMAR ?

Actualité

Vers une accélération du programme BATSIMAR ?

Défense

A l’issue du Comité interministériel de la mer du 4 novembre, le gouvernement a fixé comme objectif une accélération du futur programme de renouvellement des patrouilleurs de haute mer de la Marine nationale. Il y a en effet urgence puisque les bâtiments actuellement en service vont rapidement arriver en bout de course. Ainsi, pour ce qui concerne les anciens avisos du type A69, dont neuf unités sont encore opérationnelles et basées à Brest et Toulon, le Commandant L’Herminier et le Lieutenant Lavallée doivent être retirés du service en 2018, alors que le désarmement du Lieutenant de Vaisseau Le Hénaff est prévu en 2020.

Du côté des P400, La Capricieuse et La Gracieuse doivent prendre leur retraite d’ici l'an prochain, mais elles seront remplacées à Dégrad des Cannes par les deux nouveaux patrouilleurs légers guyanais (PLG). La Confiance rejoindra la Guyane en fin d’année et La Résolue d’ici l’été prochain. En revanche, aucune succession immédiate n’est prévue lors du retrait des deux derniers P400, La Gracieuse et La Moqueuse (basées en Nouvelle-Calédonie), programmé en 2020.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française