Vie Portuaire
Vers une coopération portuaire entre Bordeaux et Ashdod

Actualité

Vers une coopération portuaire entre Bordeaux et Ashdod

Vie Portuaire

Une délégation de la ville israëlienne d'Ashdod, jumelée avec Bordeaux, achève aujourd'hui une mission dans la cité girondine. Composée d'une dizaine de personnes et conduite par le maire d'Ashdod, cette délégation a réalisé différentes visites, notamment dans le domaine économique et portuaire. Pour Yehoshua Sageis, Directeur général du port d'Ashdod et Gabriel Knaffo, Président du Conseil municipal de la ville, cette est l'occasion de créer de nouveaux liens et d'entamer une coopération avec les responsables du Grand Port Maritime de Bordeaux. Une visite des installations portuaires girondines et une échange de vues pour conforter les échanges économiques entre les deux ports étaient notamment au programme. Alors que le GPMB a réalisé en 2008 un trafic total de 9 millions de tonnes, celui d'Ashdod, avec un tonnage de 15 millions de tonnes, réalise un trafic conteneurisé comparable (environ 600.000 tonnes par an). Les deux ports sont déjà desservis par les mêmes armements internationaux. CMA CGM escale chaque semaine à Bassens et MSC propose les mêmes fréquences au terminal du Verdon.

Partager le savoir-faire sur les systèmes d'information

Les accords de coopération qui ont été signés à l'hôtel de ville de Bordeaux par les dirigeants des deux ports, portent sur le confortement de des échanges économiques favorables au développement de chacun des deux pays. Mais aussi sur un partenariat renforcé dans le domaine des systèmes d'information portuaire, où Bordeaux a acquis un savoir-faire certain qu'il propose aux autres établissements portuaires. Surveillance maritime, informatique embarquée, systèmes d'information portuaire, conseil et assistance à maîtrise d'ouvrage sont les quatre domaines pour lesquels le Port de Bordeaux leur propose d'établir une relation « gagnant-gagnant », grâce à son savoir-faire en matière de nouvelles technologies. Car, tous les ports du monde ont des missions analogues qui consistent à accueillir les navires et à faciliter l'intermodalité. Ils retrouvent donc les mêmes problématiques, notamment pour gérer l'accueil des navires et leur patrimoine foncier, collecter les droits de port navires et marchandises, publier les statistiques portuaires, assurer leur bon fonctionnement et asseoir leur développement.
Conseil, assistance à maîtrise d'ouvrage, mutualisation... Bordeaux, s'appuyant sur ses projets internes, a acquis une expertise qu'il souhaite faire valoir auprès des autres ports. Depuis plusieurs années, le port assure des missions d'ingénierie en France et à l'étranger, tant dans le domaine de l'hydrographie, que des réseaux informatiques et des systèmes d'information portuaires. C'est cette expérience que le GPMB souhaite partager avec Ashdod.

Port de Bordeaux