Marine Marchande
V.Group veut transformer le shipmanagement
ABONNÉS

Actualité

V.Group veut transformer le shipmanagement

Marine Marchande

V.Group est un véritable empire du shipping : 42.000 marins, 2500 employés répartis dans 35 bureaux, plus de 1000 bateaux en gestion d’équipage et plus de 700 en gestion technique… « Nous sommes présents dans le monde entier et nos bureaux sont organisés par segments de marché, certains sont par exemple tournés vers l’offshore, d’autres vers la croisière... Nous avons aussi développé toute une gamme de services à travers des filiales : V.Ships pour le management technique, V.Travel pour les déplacements, Oceanic Catering pour la fourniture des repas à bord ou encore V.Scope qui fournit des assurances », explique Jon Key, récemment nommé directeur de la stratégie, de l’innovation et de la transformation du groupe.

 

Jon Key, directeur de l'innovation chez V.Group (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Jon Key, directeur de l'innovation chez V.Group (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Le groupe, créé en 1984, a été racheté il y a 18 mois pour Advent, un fond d’investissement, dont on devine les ambitions. « Nous allons faire encore davantage évoluer nos services, qui seront de plus en plus centrés autour des besoins de nos clients. Le shipmanagement est un milieu très traditionnel, nous voulons le faire évoluer notamment grâce à la numérisation et aux outils connectés » Jon Key en est persuadé, il faut rendre le shipmanagement « plus efficace ». Il a donc identifié 12 axes, transformés depuis en projets et pour certains déjà en application. « Il faut se débarrasser de toute la paperasse qui encombre la gestion d’équipage. Tout peut être numérisé ». V.Group a donc lancé Embark, un projet global qui va permettre à la fois aux clients de suivre en temps réel l’organisation de l’équipage, son budget et sa planification et pour les marins de suivre le versement de leurs salaires, de réunir toute leur documentation personnelle et de candidater aux postes au sein du groupe. « C’est ce que le client veut : plus de transparence, plus de communication et une meilleure analyse de l’ensemble des données du bord ».

L’application Ship Sure, présentée au SMM, va ainsi permettre à tous les acteurs concernés d’accéder, sur smartphone, tablettes et ordinateurs, aux données du navire en temps réel. Et pour ses employés à terre, V.Group a lancé un programme visant à augmenter l’efficacité des centres de gestion de flotte. « Nous avons travaillé dans tous les domaines, que ce soit l’ergonomie des salles, les moyens de communication avec l’équipage, la réduction des documents papiers… »

V.Group veut augmenter sa flotte, que ce soit celle en gestion technique ou en gestion d’équipage. « Nous avons deux types de clients : les armateurs et les groupes financiers ou extérieurs au milieu du transport maritime. Chacun a ses objectifs : les armateurs sont sur le moyen et long-terme, ils veulent des bons résultats en termes de coût opérationnel ; les investisseurs sont davantage sur la maximisation de leurs avoirs, ils demandent un rendement plus rapide. Nous avons donc développé des solutions adaptées à chacun de ses besoins ».

V.Ships