Nautisme
Victorien Erussard : Cinq courses d'ici la Jacques Vabre !

Actualité

Victorien Erussard : Cinq courses d'ici la Jacques Vabre !

Nautisme

Victorien Erussard, le jeune skipper malouin soutenu par Laiterie de Saint Malo depuis la dernière Route du Rhum - La Banque Postale, ne ménage ni son temps, ni son enthousiasme et entend bien marquer de son empreinte le circuit des 50 pieds multicoques. Au programme, avant de repartir en course, au large, à l'occasion de la Transat Jacques Vabre à l'automne prochain, quatre courses en équipage. Un échauffement de taille, mené tambour battant.

Il n'avait jamais navigué seul au large, jamais traversé l'Atlantique et jamais mené un bateau de cette taille lorsque, à 27 ans, Victorien Erussard s'est engagé sur la dernière Route du Rhum. C'était une première et un sans faute pour cet officier de la Marine Marchande qui se classera troisième de l'épreuve mythique. Un gage de talent et de volonté pour ses partenaires qui ont décidé de continuer de le soutenir. Parmi ces derniers, Les Thermes de Saint Malo qui accompagnaient déjà Victorien quand il s'illustrait en catamaran de sport sur les championnats du monde et d'Europe, Blot Immobilier, Acanthe et bien entendu, le partenaire titre, Laiterie de Saint Malo.
L'aventure au large a séduit Victorien, il a pris la mesure de sa nouvelle monture et décidé de s'inscrire dans la durée sur le circuit 50 pieds multicoques. Dorénavant, comme on entre en religion, le skipper malouin est entré en compétition. «Je souhaite participer à toutes les épreuves du circuit, de manière la plus professionnelle qui soit et je m'y emploie. Même si actuellement le Crêpes Whaou ! de Franck-Yves Escoffier est intouchable, j'espère bien jouer les troubles fêtes et surtout réussir, dans l'avenir, à m'aligner au départ de courses dans les mêmes conditions ». En clair, Victorien Erussard travaille d'arrache pied pour avoir un nouveau bateau l'an prochain.

Demandez le programme !

Il déborde d'énergie. Maintenant que Victorien a choisi son terrain de jeu, il lui faut l'explorer encore et encore. Avec son complice Frédéric Dahirel (futur équipier pour la Transat Jacques Vabre, Le Havre/ Salvador de Bahia le 4 novembre 2007), ils ont décidé de s'engager sur toutes les épreuves inscrites au calendrier. Et comme ça ne lui suffisait pas, Victorien a même initié (avec la SNBSM et Franck-Yves Escoffier) un trophée en baie de Saint Malo. Ce Trophée Malo, soutenu par Rémy Gizard, le PDG de Laiterie de Saint Malo, se déroulera du 27 au 29 juillet et huit 50 pieds ont déjà confirmé leur participation. «Nous atteindrons les 10 concurrents et je ne désespère pas de dépasser ce chiffre» confie Victorien. Avant ce rendez-vous sur ses terres, Laiterie de Saint Malo participera au record SNSM entre Saint Nazaire et Saint Malo le 24 juin, puis à la course entre Cowes et Dinard le week end du 14 juillet ensuite, Laiterie de Saint Malo retraversera la Manche pour s'aligner sur la Fastnet le 12 août. Enfin, avant de rejoindre Le Havre pour la Jacques Vabre, le trimaran courra au Trophée Jean Stalaven à Saint Quay Portrieux entre le 24 et le 26 août. Une mise en jambes conséquente qui permettra à Victorien et à son équipe de valider tout le travail entrepris sur Laiterie de Saint Malo cet hiver. «Nous allons attaquer ces premières épreuves de la saison avec l'objectif simple de nous mettre en configuration de course et de rendre le bateau le plus fiable possible avant la transat. Frédéric Dahirel connaît bien les multis, sa présence à mes côtés durant toute la préparation m'a beaucoup apporté, notamment pour tout ce qui est technique, je pars beaucoup plus serein que sur le Rhum. C'est un plus indéniable. La combativité est nécessaire, quand elle est conjuguée avec une certaine paix intérieure, elle devient beaucoup plus efficace... »