Défense
Vidéo : la trajectoire d’une tête nucléaire océanique
ABONNÉS

Actualité

Vidéo : la trajectoire d’une tête nucléaire océanique

Défense

A l’occasion du tir de M51 effectué le 12 juin par le SNLE Le Téméraire au large de la Bretagne, le ministère des Armées a diffusé une intéressante vidéo réalisée par la direction des applications militaires (DAM) du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA). Elle explique la trajectoire suivie par une tête nucléaire océanique (TNO) mise en œuvre depuis un M51. 

 

Tir de M51 depuis un SNLE (©

Tir de M51 depuis un SNLE (© DGA)

 

D'une portée estimée à 9000 kilomètres, le nouveau missile balistique intercontinental français peut emporter jusqu'à six têtes et leurres, un SNLE embarquant seize de ces missiles. Le M51 emportait, dans sa première version mise en service avec Le Terrible, opérationnel depuis 2010, les anciennes têtes TN75, qui équipaient le précedent missile M45. D’une puissance de 100 kilotonnes, les TNO succèdent aux TN75 avec une précision, une furtivité et des capacités accrues de pénétration des défenses adverses. Cette évolution correspond au standard M51.2 entré en service en 2016 avec la remise en service du Triomphant après refonte. Une nouvelle version, le M51.3, doit voir le jour en 2025, l’arme nucléaire faisant l’objet d’une modernisation constante pour tenir de l’évolution des menaces et, ainsi, maintenir la crédibilité de la dissuasion.

 

(© CEA)

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française