Energies Marines
Vieillissement du béton : Une instrumentation des structures marines

Actualités

Vieillissement du béton : Une instrumentation des structures marines

Energies Marines
Vie Portuaire

Quais supportant des colis lourds, digues, systèmes d’ancrage, structures flottantes, fondations d’éoliennes offshore… Le béton est largement employé dans les ouvrages maritimes et trouve de nouvelles applications liées au développement des énergies marines renouvelables (EMR). Il est par exemple utilisé pour fixer les fondations d’éoliennes offshore au sous-sol marin, alors que du ciment est dans le cadre des processus de « grouting » injecté entre les piles et pièces de transition pour assurer une bonne tenue entre ces deux éléments. Le béton fait maintenant son apparition dans les éoliennes flottantes, dont certains types de fondations sont intégralement réalisés avec ce matériau alors que d’autres sont basées sur des solutions mixtes avec de l’acier.

Un aspect crucial pour les EMR

Mais le béton, même si ses propriétés sont globalement très bien connues, réserve dans le domaine des EMR un certain nombre de surprises. Des problèmes sont par exemple apparus sur un champ allemand, où le béton employé a mal résisté, provoquant un phénomène de corrosion sur les piles en acier supportant les éoliennes.  « Beaucoup d’industriels développant dans projets maritimes, en particulier dans les EMR, estiment que le béton n’est pas un sujet compliqué. Mais c’est en réalité un aspect crucial, qui le sera d’ailleurs encore p

Port de Nantes Saint-Nazaire