Pêche
Vietnam : Le carton jaune, une chance ou la fin des plus petits pêcheurs ?
ABONNÉS

Reportage

Vietnam : Le carton jaune, une chance ou la fin des plus petits pêcheurs ?

Pêche

Afin de mettre fin à la surpêche et de protéger la ressource halieutique, les autorités vietnamiennes estiment qu’il va falloir réduire la flottille et sortir les bateaux « les plus petits et les moins rentables ». Le chiffre de moins 30 % est évoqué d’ici à 2025. Une étude sociale et économique confiée à des scientifiques sera menée en 2019. Elle devrait ajuster la coupe sans doute sévère. Les exportateurs de Vasep et l’association des pêcheurs Vinafish se disent prêts à contribuer à la reconversion des pêcheurs.

Pour les plus entreprenants, l’avenir se situera dans l’aquaculture marine, autre domaine d’activité voué à l’exportation. En contrepartie de l’abandon de la pêche, une aide (État-Région) sera accordée à ceux qui se lanceront dans des fermes marines que l’on présente sur place comme « peu polluantes, car au large ».

Les autres marins seront réorientés vers les usines de transformation des produits de la mer où l’on manque de bras et où les salaires seraient près de deux fois plus élevés que ceux de matelots. Alors que les exportateurs comparent le carton jaune à une