Construction Navale
Viking Cruises va faire construire des navires d'expédition chez Vard

Actualité

Viking Cruises va faire construire des navires d'expédition chez Vard

Construction Navale
Croisières et Voyages

Après les petits paquebots maritimes, la compagnie Viking Cruises veut maintenant se lancer sur le segment des navires d’expédition. Elle a en ce sens signé une lettre d’intention avec Fincantieri pour la réalisation de deux « special cruise ships », avec une option pour deux unités supplémentaires. Le constructeur italien indique que ces bateaux doivent être réalisés par sa filiale Vard, qui dispose de chantiers de construction de coque en Roumanie et de sites d’armement en Norvège. Le contrat, d’un montant annoncé à plus de 467 millions d’euros, doit être selon Fincantieri et Viking d’ici la mi-2018. Les deux navires, dont aucune caractéristique technique n’a pour le moment été dévoilée, doivent quant à eux être livrés au second trimestre 2021 et au second trimestre 2022. "Le projet, complètement innovant, sera développé par Vard Design en étroite collaboration avec le client, selon les plus hauts standards relatifs à la réduction de l'impact environnemental et à la sûreté", affirme Fincantieri. 

En mars dernier, Viking avait déjà conclu un accord avec Fincantieri pour la réalisation de six paquebots supplémentaires, en plus de 10 premières unités du projet Odin commandées précédemment aux chantiers italiens. Il s’agit pour mémoire de navires haut de gamme de 223 mètres, 47.800 GT et 465 cabines.

La tête de série, le Viking Star, est sortie en mai 2015 du chantier Fincantieri de Marghera, près de Venise. C’est Ancône, un autre site de Fincantieri, qui a ensuite été chargé de construire ses sisterships. Ont ainsi été livrés en mars 2016, puis janvier et septembre 2017 les Viking Sea, Viking Sky et Viking Sun. Alors que le Viking Orion sera achevé cette année, la sixième unité de la série a été mise sur cale en octobre dernier en vue d’une entrée en flotte en 2019. La livraison du septième navire est prévue en 2021, celle des huitième et neuvième en 2022 et le dixième en 2023. Les mises en service des six unités suivantes sont prévues entre 2024 et 2027.

Concernant Vard, la filiale nordique du groupe italien est en train de se faire une spécialité des navires d'expédition, avec notamment les six unités de 10.000 GT et 92 cabines du projet Explorer de Ponant, livrables entre 2018 et 2020, ainsi que les deux nouveaux navires d'Hapag-Lloyd Cruises, les Hanseatic nature et Hanseatic inspiration (16.100 GT, 115 cabines), qui doivent sortir en 2019. S'y ajoute le projet Icebreaker de Ponant, qui porte sur la réalisation du premier brise-glace de croisière. Ce navire de 150 mètres, 30.000 GT et 135 cabines, qui sera doté d'une propulsion au GNL et pourra briser jusqu'à 2.5 mètres de glace, doit être livré par Vard en 2021. 

 

Vard Fincantieri