Science et Environnement
Vincent Doumeizel : « Je crois en la révolution de l’algue »
ABONNÉS

Actualité

Vincent Doumeizel : « Je crois en la révolution de l’algue »

Science et Environnement

Roscoff est le lieu fondateur de la Coalition internationale des algues lancée par Vincent Doumeizel, en lien avec la Station biologique et la fondation Lloyd’s Register, le 17 mars prochain. Il en explique les enjeux au Télégramme.

À quel titre organisez-vous une coalition internationale sur les algues ?

Je suis conseiller pour les Océans à l’Onu. Je travaille pour le Pacte mondial qui regroupe toutes les initiatives du secteur privé. Ma mission est de mobiliser les différents acteurs du secteur des algues et de lancer des projets pour développer la culture des algues. Celles-ci étant perçues comme une source potentielle pour nourrir le monde. Avec 2 % des océans, on pourrait nourrir deux milliards de personnes. Avec les algues, on parvient aussi à nourrir les animaux. Et à réduire les antibiotiques, comme le fait l’entreprise bretonne Olmix. 

Grâce à une petite algue qui pousse essentiellement dans les pays tropicaux, on pourrait aussi diminuer de 99 % les émissions de méthane des bovins, soit autant que les émissions des voitures dans le monde. Les algues sont une source