Nautisme
Voile départ dimanche de Saint-Malo des 1000 milles de Brittany Ferries

Actualité

Voile départ dimanche de Saint-Malo des 1000 milles de Brittany Ferries

Nautisme

C'est l'effervescence dans les locaux de la Société Nautique de la Baie de Saint-Malo (SNBSM), où toute l'équipe prépare activement le départ de la course des 1000 milles Brittany Ferries qui aura lieu dimanche à 10 heures devant la cité d'Alet. Contrôle des bateaux, inscription des skippers, dernières instructions de course, tout est savamment orchestré afin que cette 1ère édition soit une réussite. Revues de détails...
Epreuve qualificative pour la Jacques Vabre, les 1000 milles Brittany Ferries constitue un sésame d'entrée pour faire la grande Transat. « Nous voulions une formule originale, nous avons opté pour 1000 milles sur un triangle avec 2 arrêts au stand de 6 heures » déclare Claude Renoult, président de la SNBSM, à l'origine de la course. Le parcours s'inspire largement des lignes empruntées par la compagnie maritime Brittany Ferries. Après un départ devant Saint Malo, les bateaux rejoindront Plymouth, puis Santander. Retour ensuite vers la France avec un passage de bouée à un mille de Roscoff, avant l'arrivée dans la cité corsaire. Grande particularité de cette course: chaque skipper devra effectuer une pause de 6 heures dans chaque port avant de pouvoir repartir.

Derniers préparatifs

Depuis 3 jours, les 14 monocoques Class 40 affluent dans le port de saint de St Malo. C'est dans le bassin Duguay Trouin, au niveau du nouveau pôle nautique que vient de créer la Chambre de Commerce et d'Industrie ,qu'ils passeront tous les tests nécessaires à la validation de leur inscription. Demain à 10h, les malouins pourront assister à l'un des tests de pré-courses les plus impressionnants: le test de retournement. C'est Tanguy de Lamotte sur Novédia Group- Set Environnement qui en fera les frais. « On couche le bateau à l'horizontal sur l'eau pour vérifier sa stabilité et sa capacité de redressement » explique Joël Gate, le jaugeur officiel de la Class 40.
Outre des aspect techniques et sécuritaires, il existe un autre type de préparation et non des moindres: la recherche de sponsors. C'est le cas de Cécile Poujol qui, faute de partenaire, prospecte encore à deux jours de la course. « Mon bateau s'appelle 'Merci les Amis!' en référence à la centaine de personnes qui ont investi à plus ou moins grande échelle dans ce bateau. Je suis toujours à la recherche de fonds pour continuer à vivre de ma passion. »

Un beau spectacle

Ce qui compte le plus pour Brittany Ferries et la SNBSM c'est que le plus grand nombre de spectateurs puisse profiter du départ. «La ligne de départ sera visible depuis la corniche d'Alet. De là, le public aura une belle vue d'ensemble des monocoques de 40 pieds. » confie enjoué Claude Renoult. « Tout a été mis en place pour que ces bateaux qui participeront en novembre à la transat Jacques Vabre entre Le Havre et Salvador de Bahia puissent bénéficier d'une bonne visibilité. En effet, la Class 40 est une flotte en plein développement qui s'est illustrée dans la dernière Route du Rhum notamment. » Rendez-vous dimanche à 9 h30 pour suivre le départ de cette première édition.