Nautisme
Voile : Le grand départ de Douarnenez pour la 22ème Mini-Fastnet

Actualité

Voile : Le grand départ de Douarnenez pour la 22ème Mini-Fastnet

Nautisme

Après avoir fait des ronds dans la baie de Douarnenez pendant deux jours, la flottille des 94 ministes encore engagés dans le Mini-Fastnet s'apprête à prendre le large, à Douarnenez. Départ annoncé ce jeudi à 14 h avec des conditions difficiles, puisque la météo prévoit un coup de vent à Force 7 sur les côtes bretonnes. Initialement prévu jusque jeudi matin, ce Bulletin Météo Spécial est prolongé jusqu'à 14 h, retardant d'autant le départ des concurrents pour le parcours de substitution n° 4, concocté par les organisateurs. Ce nouvel itinéraire de 260 milles enverra la flottille jusqu'à Land's End, à la pointe de la Cornouaille britannique, où les ministes devront virer le phare de Wolf Rock. « Finalement, vu les conditions météo, nous n'avons pas beaucoup le choix, explique Michel Quentric, le président du comité de course. Impossible de les envoyer vers le sud, où le BMS est prolongé ». Tant dans les bureaux du Comité que sur les pontons, on se réjouit de ne pas avoirpris le départ pour le Fastnet : les prévisions se sont révélées exactes et le vent a soufflé à 40 noeuds au rocher mythique en ce début de semaine.

Pour ce 4e itinéraire, les navigateurs devraient partir au portant dans un flux de sud-ouest et bénéficier d'une bascule pour redescendre également au portant dans des vents mollissants de nord-ouest. « Le plus délicat pourrait être le passage du Four dans un vent encore fort dès la fin de l'alerte météo, analyse Michel Quentric. Mais sous l'archipel de Molène, la mer ne devrait pas être trop formée ». Si les prévisions s'avèrent réalistes, les premiers bénéficieront de conditions favorables et devraient boucler les 260 milles en une petite quarantaine d'heures.