Nautisme

Actualité

Voile : Le premier Class 9'50 au banc d'essais

Nautisme

Chef de file de la nouvelle Class 9'50 et premier voilier de la jauge, l'Akilaria 9'50 est sorti de son moule en novembre dernier. Construit comme ses aînés de la Class 40' chez MC-Tec en Tunisie, le nouveau plan Lombard attendait de convaincre sur le plan d'eau. C'est entre deux giboulées de mars, par mer agitée et des vents de Sud Ouest de 18 à 23 noeuds, que le jeune premier a tiré ses premiers bords devant La Trinité sur Mer sous le regard un peu tendu de ses plus objectifs censeurs, Marc Lombard, son architecte et Jean-Marie Vidal, l'inventeur de la petite class'. A la barre, Marc Lombard, architecte et propriétaire du N° 1, s'installe à la meilleure place, bien sur son cale-pieds mobile, un peu avancé, proche du winch de solent. "Le bateau est équilibré. Il glisse bien, avec un bon contrôle de barre grâce à ses deux safrans profonds. C'est un bateau plaisir, très rigolo ! Véloce. Physique. Il supporte de la toile ! il monte vite au chrono, 7 noeuds au près, 10-12 au portant par 18- 20 noeuds de vent. Il s'installe dans le rythme, régulièrement. Sans à coup. Toujours sensible et souple à la barre. Il profite d'une carène très évolluée. Le positionnement des ballasts, à l'avant et au milieu, permet de jouer sur l'assiette longitudinale, au près il s'appuie sur l'avant et se pose au centre au portant, c'est réussi ! »


(© : LAURENT VIDAL)

L'Akilaria 9,50 est bien dans son créneau dans la lignée des 60' IMOCA et des Class 40' dont il a hérité du punch et de la puissance comme son rapport déplacement/surface de voilure le laissait imaginer. Destiné aux amateurs avertis, mais pas nécessairement aux professionnels de la Course au Large, il se mène en équipage réduit, solo ou deux ou trois personnes et procure les mêmes plaisirs. Sur le pont, Jean Marie Vidal est rassuré. Ce premier bateau construit dans le respect de sa jauge, s'avère conforme à la philosophie de sa Class' « C'est vraiment le voilier polyvalent que j'espérais : fun, rapide et vivant, accessible aux budgets moyens et doté d'un volume intérieur confortable pour la croisière. Lorsque l'on circule sur le pont, on sent physiquement la raideur structurelle du bateau, il est costaud et bien construit, Il est équipé d'un Solent d'une puissance redoutable. Les winchs sont en rapport, bien calibrés". Son fils, Romain précise que le système de réglage du solent se fait sur 3 dimensions avec des palans de six brins pour deux d'entr'eux . Le mât est raide, le haubanage en rod, le guindant moufflé de Grand'voile facilite l'envoi.


(© : LAURENT VIDAL)

Une attention toute particulière a marqué le déroulement des premiers virements de bord et transferts de ballasts (2 x 450 L) - Marc Lombard souhaitait un système simple et efficace. L'expérience des systèmes en vogue sur les 40 ?, mécaniques sophitiquées et onéreuses, l'avait convaincu de son choix. L'usage allait-il le valider ? « Absolument ! A deux ou même en solo, on peut tourner une vanne. Les 450 litres passent en moins de 3 minutes et on additionne les économies de poids, de prix et de complications ».
A l'issue de cette sortie, quelques points seront optimisés. Le Solent, actuellement gréé sur mousqueton, sera livré sur emmagasineur. La casquette de roof sera rabotée de quelques centimètres pour faciliter les manoeuvres dans cet espace. (Longue manivelle de winch). Le cockpit est bas et l'équipier disposera d'un deuxième cale - pieds. Enfin, un marche-pied sera installé devant la descente pour être à hauteur de travail sur les winchs de roof.

La Class 9'50 est enregistrée à la Fédération Française de Voile. La FFV n'attend plus que l'arrivée des prochains Akilaria en cours de construction et d'élargir la tribu pour rassembler un plateau suffisant pour lancer son programme de course, ou rejoindre les grandes régates existantes dans un classement spécifique, Spi Ouest France, Transquadra, etc.


(© : LAURENT VIDAL)

Chronos relevés le 15 Mars :

18 à 23 noeuds de vent, GV 1 ris et solent. Mer relativement plate, clapot par moment.
Au près, la vitesse GPS tourne autour de 7,2 à 7,5 noeuds, vive les ballasts. (environ 3' pour le transfert lateral).
Au portant, vitesse moyenne constante de 11,5 noeuds avec souvent de longs moments à 12/13 et de bonnes pointes jusqu' à 14 noeuds, sans spi.