Nautisme
Voile : Un Quiberonnais paré pour le trophée BPE

Actualité

Voile : Un Quiberonnais paré pour le trophée BPE

Nautisme

Dimanche, Franck Le Gal fera partie des 28 skippers à partir à l'assaut Trophée BPE. Agé de tout juste 34 ans, du haut de son mètre 87, le navigateur use ses cirés sur toute sorte de voiliers depuis une dizaine d'années. Pour lui et son équipe, l'hiver a été consacré à la réfection de Lenze, son bateau : « Nous avons refait les varangues de devant, étanchéifié les cadènes de hauban, changé l'accastillage. Nous avons aussi travaillé sur l'électronique, élément important lors d'une transatlantique. Le moteur a été vérifié et nous avons changé l'alternateur ». Le Figaro Bénéteau a ensuite pris la mer pour l'entraînement, se mesurant notamment à la monture d'Armel Tripon : « Le comparatif des deux voiliers, le test du nouveau spi asymétrique désormais autorisé par la jauge, la validation des choix de voiles avec Rémi Aubrun de la voilerie All Purpose ont été bénéfiques et constituent autant de motifs de satisfaction ». Sorties au large, course à pieds, Franck Le Gal a parfait son entrainement ces dernières semaines. Le skipper a également mené un gros travail sur le sommeil et la nutrition, afin de tenir le coup pendant la traversée : « Le but du jeu est de rester dans le rythme toute la transat car les fuseaux horaires seront différents au départ et à l'arrivée de la course En tout cas, je crois ne jamais avoir préparé une course aussi bien ! »

Trois Solitaires du Figaro au compteur

Bien qu'il estime devoir encore acquérir de l'expérience, Franck, avec trois Solitaires du Figaro dans les voiles, n'est pas tout à fait un débutant dans la série. Dix-neuvième du championnat de France de course au large l'an passé, le Breton connaît déjà l'Atlantique : « Je n'ai pas d'appréhension particulière car je connais la route pour avoir réalisé de nombreux convoyages transatlantiques. En revanche, je pars un peu dans l'inconnu quant au rythme qu'il va falloir tenir tout au long de la course. A ce sujet, je ne sais pas où je mets les pieds. Je suis incapable de dire combien de temps je vais pouvoir être à fond comme l'exige ce genre de compétition de haut niveau ». Soumis à un rythme très particulier, ponctué par les repas, les phases de sommeil, l'analyse de la météo et le réglage des voiles, le skipper de Lenze prévoit un début de course relativement musclé : « Une première partie jusqu'aux Açores qui risque d'être délicate avec la négociation des dépressions et difficile car il fera certainement froid. Une seconde partie où on devrait toucher les Alizés et des vents portants. L'intéressant est dans le fait qu'il n'y a pas de marque à contourner ce qui va ouvrir le débat tactique et stratégique ». A terre, Jean-François Bonin, météorologue, aide le navigateur à définir, avant la course, des objectifs météo. Après le départ de Belle-Ile, Franck sera ensuite seul prendre ses décisions, le routage étant interdit dans le Trophée BPE.

Objectif : Etre dans les 10 premiers

Pour le Quiberonnais, le départ de la course de Belle-Ile, le 25 mars, est une sorte de clin d'oeil. Cette terre plantée fièrement au large, il la connaît très bien : « Mon père a travaillé à Belle-Ile-en-Mer. J'avais des potes à Belle-Ile-en-Mer, qui étaient au lycée avec moi à Vannes. Ce territoire est vraiment magnifique et il y a une ambiance particulière. Lorsque j'étais moniteur de voile, on passait souvent en croisière le long des côtes de l'île ». Ce sera donc avec une pensé particulière qu'il laissera dans son sillage son Morbihan natal pour mettre le cap sur Marie-Galante, au sud de la Guadeloupe. Trois semaines face à la mer, à soi-même et à 27 autres concurrents... De l'autre côté de l'Atlantique, les places seront chères dans le classement. « Je veux terminer le Trophée BPE dans les 10 premiers. Il va falloir se battre car les gros bras du circuit seront sur la ligne de départ. Je pense à Gildas Morvan, Nicolas Troussel, Gérald Véniard ... »
__________________________________________________

- Voir l'interview vidéo de Franck Le Gal

- L'actualité de Franck Le Gal sur le site defisolo.com


Trophée BPE