Divers
Vol AF 447 : La recherche des boites noires se poursuivra jusqu'au 10 juillet

Actualité

Vol AF 447 : La recherche des boites noires se poursuivra jusqu'au 10 juillet

Divers

La recherche des boites noires de l'Airbus d'Air France, qui s'est crashé le 1er juin, se poursuivra jusqu'au 10 juillet. C'est ce qu'a indiqué hier le Bureau d'Enquête et d'Analyse (BEA), chargé d'élucider les raisons de la disparition du vol AF 447. L'appareil, qui avait décollé de Rio pour rejoindre Paris, s'est abîmé en mer à quelques 1400 kilomètres de Recife, au Brésil. Depuis trois semaines, d'importants moyens sont déployés pour tenter de localiser les signaux émis par les boites noires de l'avion. Le sous-marin nucléaire d'attaque Emeraude, le bâtiment océanographique Pourquoi Pas ? et deux remorqueurs du groupe LDA dotés de moyens acoustiques américains ratissent la zone de l'accident. La détection des boites noires, conçues pour émettre durant un mois, est très difficile, notamment en raison du relief sous-marin, accidenté et profond par endroits de plus de 4000 mètres.
Pour mémoire, 228 personnes avaient pris place à bord de l'Airbus A330-200. Aucune n'a survécu. Depuis le début des recherches, 51 corps et 600 pièces de l'appareil ont été retrouvés.

Pollution en mer et accidents