Divers
Vol AF447 : Echec de la troisième campagne de recherches

Actualité

Vol AF447 : Echec de la troisième campagne de recherches

Divers

Mardi, le Bureau d'enquête et d'analyses, chargé d'élucider la disparition de l'A330 d'Air France, le 1er juin 2009, a annoncé l'arrêt de la troisième campagne de recherches des boites noires de l'avion. Le Seabed Worker, déployé dans la zone du crash début mai avec deux robots sous-marin Remus, a abandonné ses investigations pour gagner le Cap Vert, om les équipes doivent être « démobilisées » aujourd'hui. Malgré de nouvelles pistes, apparues notamment suite au retraitement des enregistrements sonores recueillis par le sous-marin Emeraude, peu après l'accident, les recherches sont restées vaines. « Il nous faudra au moins un mois ou deux pour être capables de faire ce bilan et éventuellement prendre une décision de poursuivre les recherches. On est dans une zone où les courants sont très mal connus, où très peu de bateaux passent, où les fonds sont très profonds, de l'ordre de 4000 mètres, et accidentés », a expliqué le directeur du BEA.
Du côté des familles des 227 victimes du vol AF447, c'est l'incompréhension. Les proches des disparus ne comprennent pas que cette nouvelle campagne n'ait rien donné, malgré les moyens mis en oeuvre pour cette troisième campagne, cofinancée par Airbus et Air France.
Pour mémoire, l'appareil a disparu dans l'Atlantique alors qu'il effectuait un vol entre Rio et Paris.

Pollution en mer et accidents