Défense
Vol de Panther autour de la frégate Forbin

Actualité

Vol de Panther autour de la frégate Forbin

Défense

Habituellement, c'est à l'étrave des navires que l'on observe des bancs de dauphins mais, cette fois, c'est dans les airs que la frégate Forbin est accompagnée. Image étonnante que ce survol du bâtiment par cinq hélicoptères Panther, version militarisée du Dauphin, de l'aéronautique navale. Il y a une semaine, la toute nouvelle frégate de défense aérienne a quitté sa base de Toulon pour sa traversée de longue durée (TLD). Cette mission d'environ trois mois conduira le premier bâtiment issu du programme franco-italien de part et d'autre de l'océan Atlantique. Après une escale au Maroc, le Forbin rejoindra le Brésil puis les Antilles, les Etats-Unis et le Canada.
Cette TLD est la deuxième partie de la vérification des caractéristiques militaires commencée par le bâtiment depuis un an. Après plusieurs sorties pour essais à la mer, sous contrôle industriel, le Forbin effectue donc sa première navigation océanique d'une durée significative. « C'est maintenant que le navire va véritablement devenir un bâtiment de combat», rappelle le capitaine de vaisseau Christophe Balducchi, commandant le Forbin. «Ces semaines de navigation à travers des climats très différents vont permettre d'éprouver le navire, de vérifier la fiabilité de ses équipements et d'affermir l'esprit d'équipage. Au retour, le Forbin sera devenu un bâtiment de la Marine à part entière et l'équipage de conduite aura cédé sa place à un équipage opérationnel.» Ainsi un Panther de la flottille 36F et son détachement embarquent durant la mission pour valider la plateforme hélicoptères. Le retour à quai, prévu à la fin du mois de mai, permettra de procéder à une maintenance intermédiaire du bâtiment ainsi qu'à une période de mise en condition opérationnelle avant son admission au service actif, précise la Marine nationale.

La frégate Forbin (© : MARINE NATIONALE)
La frégate Forbin (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française