Vie Portuaire
Volume de fret record pour le port d’Anvers

Fil info

Volume de fret record pour le port d’Anvers

Vie Portuaire

Le port d'Anvers clôture l'année 2016 avec à son actif un volume record attendu de plus de 214 millions de tonnes de marchandises manutentionnées. Pour la première fois dans l'histoire du port, le volume d'unités de transport a quant à lui dépassé les 10 millions d'EVP (unités équivalentes à 20 pieds, c.-à-d. les conteneurs standard). Le vrac liquide augmente lui aussi d'année en année, et son volume estimatif légèrement inférieur à 70 millions de tonnes fait de lui le second pilier de la croissance du fret du port d'Anvers.

Les secteurs des marchandises conventionnelles et du vrac solide bénéficient également de chiffres encourageants, même si globalement, les totaux sont négatifs pour ces deux segments.
La tendance constante vers la conteneurisation a comprimé les volumes des fruits et du papier, entre autres.

Les volumes de charbon et de minerai ont pour leur part considérablement chuté dans tous les ports d'Europe du Nord-Ouest.

Conteneurs et breakbulks (marchandises en vrac)

Le volume des conteneurs a augmenté de 4,1 % au cours des 12 derniers mois et on pense qu'il atteindra 117 979 180 tonnes à la fin de l'année. En termes de nombres de conteneurs, cela représente 10 056 603 EVP, soit une hausse de 4,2 %. Avec ces excellents chiffres de croissance, Anvers a encore accru sa part de marché dans la rangée Hambourg - Le Havre.

Au cours de ces dernières années, Anvers est également parvenu à améliorer considérablement sa position dans le commerce en Extrême-Orient, face à ses concurrents directs, Rotterdam et Hambourg.

Cette situation parmi les entreprises de volume d'unités internationales a radicalement changé ces dernières années. En effet, les entreprises collaborent et forment des alliances afin de réduire les coûts et de réaliser des économies d'échelle. En 2017, le secteur du transport maritime sera dominé par 2M, Ocean Alliance et THE Alliance. Il sera donc plus important que jamais pour les ports d'assurer leur place dans les calendriers des départs respectifs. Jusqu'à présent, Anvers a su tirer son épingle du jeu.

Le volume ro/ro a pour sa part baissé de 1,9 %, totalisant 4 564 619 tonnes à la fin de la période de 12 mois. Ce résultat négatif est dû à la performance relative aux exportations, étant donné que les exportations ro/ro vers l'Afrique et le Proche-Orient ont diminué respectivement de 15 % et de 18 %. En réalité, ce sont les exportations vers l'ensemble des pays entourant le golfe Persique qui ont chuté. Toutefois, en ce qui concerne les importations, le volume ro/ro a augmenté de 9,5 %.

Le volume de marchandises conventionnelles a quant à lui baissé de 2,4 %, terminant l'année à 9 764 796 tonnes. D'autre part, l'acier a connu une forte croissance de 12 %, mais les volumes inférieurs de métaux non ferreux, de papier, de cellulose et de fruits montrent que les marchandises conventionnelles font face à une baisse globale.

Vrac liquide

Cette année, le volume de vrac liquide a augmenté de 4,5 %, passant à 69 653 984 tonnes, et les entreprises de stockage ont connu une croissance particulièrement élevée. Ce volume de transport pour le compte de l'industrie chimique est resté relativement stable.

Vrac solide

Le volume de vrac solide, lui, continue à reculer : après quatre trimestres, les quantités étaient de 12 441 379 tonnes, soit une baisse de 9,8 % par rapport à la même période en 2015. Plus précisément, les volumes de minerai, de fertilisants, de minéraux et de charbon affichaient tous des résultats négatifs.

Navires de haute mer

Le nombre de navires de haute mer faisant escale à Anvers a augmenté de 0,7 % en 2016 : d'ici au 31 décembre, un total de 14 523 navires devrait être passé par Anvers. Outre l'augmentation du nombre de navires, la hausse du tonnage brut est tout simplement spectaculaire : elle est de 9,5 %, soit un tonnage brut atteignant 402 665 000. Ce chiffre illustre bien la hausse de fréquentation d'Anvers par les navires : en 2016, le port a accueilli 458 conteneurs transportant 13 000 EVP ou plus, contre seulement 320 navires de ce type l'année précédente.

Communiqué du port d'Anvers, 16/01/17

NB : Ce communiqué de presse s'appuie sur des données de fret provisoires. Les chiffres définitifs sont attendus fin janvier.