Défense
VPDMP : les fusiliers-marins vont devoir encore attendre
ABONNÉS

Actualité

VPDMP : les fusiliers-marins vont devoir encore attendre

Défense

Nouveau retard pour les futurs intercepteurs blindés des fusiliers-marins français, a appris Mer et Marine. Il s’agit du programme des douze vedettes protégées de défense maritime et portuaire (VPDMP), notifié en mars 2018 au chantier Ufast de Quimper par la Direction Générale de l’Armement (DGA). Initialement,

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Chantier Ufast | Toute l'actualité du chantier naval de Quimper