Défense
V.Ships remporte un marché pour l'entrainement des forces navales françaises

Actualité

V.Ships remporte un marché pour l'entrainement des forces navales françaises

Défense

V.Ships et sa filiale V.Navy ont remporté l'appel d'offres lancé par la Marine nationale en vue d'externaliser une large part des fonctions de plastron requises pour l'entraînement des forces navales françaises. L'objectif, pour les militaires, est de compter sur un prestataire privé pour simuler un large spectre de menaces de manière performante, tout en économisant le potentiel des navires militaires. La réduction du format de la flotte impose, en effet, que les bâtiments de guerre soient concentrés sur leur coeur de métier, à savoir les missions de défense. Terrorisme, piraterie et narcotrafic sont les principaux axes sur lesquels l'externalisation des moyens peut être réalisée. Au travers de prestations sur mesure, les sociétés privées doivent apporter un gain en termes de coûts et de qualité de produit, notamment en ce qui concerne le réalisme de l'entrainement. Cela peut être le cas, par exemple, pour l'entrainement des équipes de protection embarquées, avec la mise à disposition d'un bateau à protéger contre une menace asymétrique. De cette manière, la marine n'aura plus à mobiliser ses bâtiments de combat.

 (© : DR)
Le Vos Prince devrait être acquis par V.Ships (© : DR)

Des navires à Brest et Toulon

En Atlantique et Méditerranée, la marine française aura désormais recours, au coup par coup, à des moyens humains et matériels fournis par le groupe V.Ships et dédiés à l'entraînement de toutes ses composantes (bâtiments de surface, sous-marins, aéronautique navale, commandos...) Il s'agira, notamment, d'assurer la préparation opérationnelle des unités basées en métropole avant un déploiement outre-mer.
Un navire civil sera, ainsi, accueilli à Brest et à Toulon. Toutefois, l'utilisation discontinue des moyens devrait imposer au prestataire d'étendre ses activités en direction d'autres forces armées, nationales ou alliés, ou d'autres opérateurs publics ou privés. A bord de ses navires, le groupement V.Navy-V.Ship s'est en tous cas engagé à n'employer que du personnel de nationalité française, qui sera habilité pour prendre part aux activités classifiées. L'un des bateaux affectés à cette mission serait le remorqueur Vos Prince, que V.Ships devrait racheter à la compagnie néerlandaise Vroon.
On notera que le marché remporté par le groupe V.Ships est un marché à bons de commande d'un an, reconductible sur une durée maximale de cinq ans.

 (© : V.SHIPS)
(© : V.SHIPS)

V.Ships Marine nationale