Marine Marchande
Wilhelmsen crée un armement de navires autonomes

Actualité

Wilhelmsen crée un armement de navires autonomes

Marine Marchande

Alors que les premiers navires autonomes sont attendus pour l'année prochaine, les groupes maritimes norvégiens Wilhelmsen et Kongsberg annoncent d'ores et déjà la création d'une compagnie qui y sera dédiée. Baptisé Massterly, cette société, qui sera basée à Lysaker en Norvège, vise à offrir un service allant du design, au développement, l'équipement et même l'exploitation de navires autonomes. Elle devrait débuter ces activités en août 2018.

Pour mémoire, Kongsberg a deux projets déjà bien avancés dans le domaine. Le premier est le Hrönn, un bateau léger de service à l’offshore actuellement en construction au chantier Fjellstrand. Destiné au marché des énergies en mer (hydrocarbures et éolien), de l’aquaculture et de l’hydrographie, il pourra effectuer des missions de survey, de mise en œuvre de véhicules sous-marins et de petits ravitaillements pour les installations offshore et les fermes aquacoles. Il pourra également être dédié à des missions de stand-by, notamment pour la lutte contre les incendies en mer. 

Le deuxième projet est le petit cargo autonome Yara Birkeland qui va transporter des chargements entre les usines norvégiennes de Yara à Porsgrunn et les ports de Brevik et Larvik, situés à proximité. Il va commencer ses opérations en 2019, d’abord avec un équipage, puis en mode autonome à partir de 2020. Ce nouveau bateau devrait permettre d'économiser une centaine d’allers-retour de camions par jour entre l’usine et les quais d’embarquement d’où sont expédiés les produits de Yara. Le chantier qui le construira, selon des spécifications non encore révélées, devrait être connu d'ici la fin de l'année.