Construction Navale
ABONNÉS

Actualité

World Class : MSC dévoile ses futurs paquebots au GNL

Construction Navale
Croisières et Voyages

L’armateur italo-suisse MSC Cruises a profité hier de la cérémonie de livraison de son nouveau fleuron, le MSC Meraviglia, qui quitte aujourd’hui les chantiers de Saint-Nazaire pour rejoindre Le Havre et y être baptisé, afin de dévoiler le design de sa prochaine série de paquebots.

Une ligne très futuriste pour des bateaux appelés à faire partie des plus gros navires de croisière au monde et qui seront les premiers dotés d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) à sortir des chantiers français. Livrables entre le printemps 2022 et l’automne 2026, les quatre unités du projet World Class mesureront 330 mètres de long et 47 mètres de large, avec une jauge d’environ 200.000 GT et 2760 cabines.

Un design novateur

Plusieurs design avaient été proposés par le chantier à MSC, qui a finalement été séduit par la solution la plus originale. Celle-ci adopte le concept d’une architecture en « Y », avec une évolution de l’espace central en plein air inauguré avec les paquebots de la classe Oasis de Royal Caribbean International. Cette ouverture ne concerne que la partie arrière, dont la superstructure est prolongée en pente inversée pour gagner des cabines. Les World Class disposeront par ailleurs, en leur centre, d’un pont promenade élargi permettant d’installer de vastes terrasses plus près de la mer. La proue en forme de « G » (positionnée verticalement à un angle de 90 degrés) a été conçue pour accroitre la stabilité et l'hydrodynamisme. 

 

Les futurs World Class de MSC (© STX FRANCE)

 

 

Les futurs World Class de MSC (© STX FRANCE)

Les futurs World Class de MSC (© STX FRANCE)

 

Signature de la « vraie » lettre d’intention

En présence d’Emmanuel Macron, la lettre d’intention portant sur la construction des deux premiers navires, les deux autres étant en option, a été signée hier par le président du groupe MSC Gianluigi Aponte, et Laurent Castaing, directeur général de STX France. Le document paraphé en avril dernier à l’Elysée n’était en réalité pas une lettre d’intention mais simplement une réservation de « slots », c’est-à-dire d’espaces dans la cale de construction de Saint-Nazaire. Cette fois, le projet fait bel et bien l’objet d’un premier engagement contractuel, l’objectif étant de signer la commande définitive d’ici début 2018 en vue de lancer la construction en 2020.

 

Les futurs World Class de MSC (© STX FRANCE)

 

La plus grosse commande de Saint-Nazaire

Il s’agira de la plus importante commande de l’histoire des chantiers français puisqu’elle s’élèvera à 4.5 milliards d’euros pour les quatre paquebots. Ils s’ajoutent aux 3 milliards déjà investis par MSC dans la construction des quatre navires du projet Vista, dont le MSC Meraviglia est le prototype. Ce navire de 167.600 GT et 2246 cabines sera suivi début 2019 par un sistership, le MSC Bellissima, alors que deux unités agrandies (177.100 GT et 2444 cabines) entreront en service dès la fin 2019 pour la première et en 2020 pour la seconde.

 

MSC Cruises STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire)