Défense
XSMG fait sensation avec son XRS Interceptor

Actualité

XSMG fait sensation avec son XRS Interceptor

Défense

Présenté pour la première fois à Euronaval, le XRS Interceptor a suscité beaucoup d'intérêt, hier, à l'ouverture du salon. Développé par la société britannique XSMG, cette vedette ultrarapide existe en différents modèles, de 9 à 25 mètres. Dotés de deux à trois moteurs diesels, ces bateaux, développés à partir d'embarcations civiles, peuvent atteindre une vitesse maximale de 60 à 80 noeuds et affichent une autonomie de 600 à 1000 nautiques. Conçue pour les missions d'interception, d'interdiction d'approche, de raids nautiques et pour les opérations spéciales (capacité d'emport allant jusqu'à 24 passagers), la gamme XRS peut embarquer différents équipements. Sur la plage avant, sous une trappe à double battant, peut être logé un canon télé-opéré, comme le Sea Protector de Kongsberg (version navalisée du Protector M151 existant en calibres 12.7mm et 7.62mm). Rétractable, cet affût, une fois rentré, est à l'abri par gros temps ou durant le franchissement des vagues sur les périodes de transit à pleine vitesse.

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)

Kongsberg propose également un système Lightweight Multi-Role Missile (LMM) sur le XRS, qui peut aussi embarquer, pour la détection sous-marine, un sonar FLASH de Thales, généralement mis en oeuvre depuis un hélicoptère. La vedette de XMSG peut, également, embarquer des torpilles. En matière de détection, le constructeur anglais propose un mât télescopique sur lequel peut, par exemple, être monté un système multi-senseurs fourni par FLIR Talon. Pour mettre en oeuvre ces équipements, la plateforme dispose d'un système C4I (Command, Control, Communications, Computers, Intelligence), l'ensemble étant géré par quatre opérateurs. Outre les équipements de Kongsberg, Thales et Flir Talon, le modèle exposé à Euronaval dispose aussi de sièges Ullman, spécialement conçu pour absorber les chocs, ce qui n'est pas négligeable pour une embarcation rapide de ce type.
La nouvelle vedette a été vendues à une demi-douzaine de clients, notamment en Asie et en Amérique latine, avec des livraisons attendues fin 2011.

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)

Le XRS Interceptor (© : XSMG)
Le XRS Interceptor (© : XSMG)