Disp POPIN non abonne!
Energies Marines

Fil info

Yeu-Noirmoutier : Nouvelles campagnes scientifiques sur le site du futur parc éolien

Energies Marines

La société Éoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) lance deux  campagnes scientifiques sur le périmètre du futur parc éolien en mer.

Une seconde campagne géotechnique

La société Éoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) lance sa seconde campagne scientifique d’étude géotechnique afin de continuer à caractériser le sous-sol marin de la zone du parc éolien en mer. 

Cette campagne débutera le 1er juin 2018 et devrait se poursuivre jusqu'à la fin du mois d'août sous réserve des conditions météo-océaniques.  Elle sera menée sur 35 des 62 emplacements des éoliennes et sur l’emplacement du poste électrique en mer. 

Pour la réalisation de cette campagne, EMYN a missionné la société G-tec, qui sondera le fond marin à partir de son navire Omalius, en utilisant des techniques de forage et de pénétrométrie jusqu'à 50 m de profondeur maximum.

Pour rappel, EMYN a réalisé en 2017 une première campagne scientifique d’étude géotechnique avec la société G-tec : 27 positions d'éoliennes avaient été sondées. 

 Une campagne de reconnaissance et de détection des objets archéologiques

EMYN mène également une campagne de reconnaissance et de détection des objets présents au sein de la zone du parc présentant un intérêt archéologique potentiel.

Cette campagne est menée conformément à la convention de coopération passée entre EMYN et le Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM).

Cette campagne menée par le navire le Miniplon a débuté le 28 mai 2018 et devrait se poursuivre jusqu'à la fin du mois de juin 2018 sous réserve des conditions météo-océaniques.

Faciliter la cohabitation avec tous les usagers de la mer

Lors de ces deux campagnes et pour faciliter la cohabitation avec les professionnels de la pêche et les usagers de la mer, les navires scientifiques Omalius et le Miniplon publieront quotidiennement 2 bulletins de déclaration d'activité, un le matin et l'autre en fin d'après-midi. 

La Préfecture Maritime a également instauré un rayon d'exclusion de 0,5 km (0,27 mille nautique) autour des deux navires en opération.   

Communiqué d’EMYN, juin 2018