Aller au contenu principal

La compagnie américaine Carnival Cruise Line a annoncé le 3 février qu’elle allait se séparer de deux paquebots supplémentaires de la classe Fantasy. Il s’agit du Carnival Sensation, qui n’avait pas repris du service depuis la crise sanitaire, et du Carnival Ecstasy, qui doit effectuer une ultime saison de mars à octobre prochain au départ du port de Mobile (Alabama).

Après la sortie de flotte de ces deux navires, CCL ne devrait plus aligner que deux Fantasy, les Carnival Elation et Carnival Paradise, les plus récents d’une classe qui comptait huit exemplaires. Des paquebots de 261 mètres, 70.300 GT de jauge et d’une capacité de plus de 2000 passagers qui ont passé leur carrière sur le marché américain. Tous ont été construits par les chantiers d'Helsinki, en Finlande, qui ont livré la tête de série, le Carnival Fanatsy, en 1990. Ont suivi les Carnival Ecstasy (1991), Carnival Sensation (1993), Carnival Fascination (1994), Carnival Imagination (1995) et Carnival Inspiration (1996), puis en 1998 les deux derniers, les Carnival Elation et Carnival Paradise.

Bien que ces navires extrêmement rentables aient servi pendant des années de « machines à cash », la pandémie a obligé CCL à rationaliser sa flotte et donc à se débarrasser de ses unités les plus anciennes. Quatre ont ainsi été vendus à la démolition en 2020 : les Fantasy, Imagination et Inspiration, démolis par les chantiers turcs d’Aliaga, ainsi que le Fascination qui a terminé à Alang, en Inde.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Carnival Corporation