Aller au contenu principal

Costa Croisières a décidé d'offrir une cure de jouvence au Costa Romantica, mis en service en 1993 et symbole, durant longtemps, de la compagnie italienne. Il s'agit même de l'un des plus importants projets de refonte de paquebot mené actuellement. Confiés au chantier San Giorgio del Porto, à Gênes, les travaux du paquebot débuteront fin octobre et dureront jusqu'à la fin du mois de janvier. Baptisé « Costa neoRomantica », ce programme, d'un coût de 90 millions d'euros, verra la rénovation complète du navire, qui va au passage changer d'allure. « Les interventions programmées incluent la création de nouveaux espaces et l'intégration des services qui représentent une importante évolution du produit Costa. L'objectif est d'offrir une nouvelle expérience de croisières pour satisfaire les attentes d'une cible de clientèle spécifique », précise Costa. L'une des principales modifications concerne l'ajout de deux nouveaux semi-ponts, de 111 nouvelles cabines ainsi que de 120 cabines et suites avec balcon privé. Ces balcons déborderont notamment de la coque, au centre, à l'image de ce que Carnival a fait avec certains navires de la classe Fantasy. Le futur Grand Bar Piazza Italia (© : COSTA CROISIERES) Le futur Samsara Spa (© : COSTA CROISIERES) Le futur Lido Bar Monte Carlo (© : COSTA CROISIERES) Le Romantica adoptera aussi un Samsara Spa, lui permettant de proposer un centre de bien-être conforme aux standards des derniers paquebots de la compagnie (classes Concordia et Luminosa). Sur 4200 m², le Spa comprendra une salle de fitness, une piscine de thalassothérapie, des salons de soin, un sauna, un hammam, 50 cabines, 6 suites et un restaurant dédiés. Comme les bateaux les plus récents, le Romantica disposera également d'un restaurant club. D'autres espaces nouveaux feront également leur apparition, une oenothèque proposant un choix de 100 vins différents et une sélection de fromages venus du monde entier, une cafétéria où les passagers pourront déguster des desserts et diverses spécialités de café, un lounge bar avec piste de danse, un cabaret et un night-club. « Le Costa neoRomantica se distinguera par des atmosphères étudiées reposant sur un design intérieur contemporain particulièrement élégant et raffiné. La conception des intérieurs a été confiée à Tillberg Design, un cabinet d'architecture suédois fort de 40 ans d'expérience qui a déjà conçu les intérieurs d'environ 130 yachts de luxe et de prestigieux navires de croisières, ainsi qu'à Syntax, cabinet londonien spécialisé dans le domaine des hôtels et des spas haut de gamme », précise la compagnie italienne. Le futur restaurant Samsara (© : COSTA CROISIERES) A la fin du chantier, le navire comptera 789 cabines, dont 86 avec balcon, 28 Suites, dont 24 avec balcon privé, 56 cabines Samsara, dont 6 Suites et 50 avec balcon. Il disposera de quatre restaurants, dont deux (Club Romantica et Restaurant Samsara) payants et sur réservation (le Samsara est compris pour les passagers en suite Spa), d'une pizzeria et d'un espace grill ; ainsi que de quatre bars dont un bar à vin et une fontaine à chocolat. Les autres équipements comprendront divers salons, un casino, deux piscines, deux bains à hydromassage, un espace Internet, un espace dédié aux enfants (Squok Club). Pour mener à bien la modernisation du paquebot, San Giorgio del Porto, filiale du groupe Genova Industrie Navali, travaillera en collaboration avec un autre chantier génois, T.Mariotti. Pour mémoire, le Costa Romantica a été construit par les chantiers Fincantieri. Long de 220 mètres pour une jauge de 53.000 tonneaux, il disposait jusque là de 678 cabines pour une capacité maximale de 1697 passagers. Ce navire dispose d'un sistership, le Costa Classica, entré en service en 1991 et qui navigue toujours dans l'ancienne configuration. Le NeoRomantica (© : COSTA CROISIERES) Le Romantica dans sa configuration actuelle (© : COSTA CROISIERES)

Aller plus loin

Rubriques
Croisières