Aller au contenu principal

Toujours aucune issue à ce jour dans le conflit qui oppose la compagnie de croisière Star Clippers au chantier croate Brodosplit. Inspiré du cinq-mâts France II lancé à Bordeaux en 1911, le Flying Clipper, commandé en 2015, est désormais achevé mais toujours cloué à quai. Très en retard, ce navire qui devait initialement entrer en service en 2017 fait l’objet d’un profond différend entre l’armateur et le constructeur, qui ont décidé de régler leurs comptes devant les tribunaux. A priori, une décision serait attendue en mars. On ne sait toujours pas si Star Clippers pourra prendre livraison de son bateau ou si celui-ci terminera entre d’autres mains, aucun des deux acteurs ne souhaitant communiquer jusqu’à ce que les juges se soient prononcés. Brodosplit aurait été néanmoins autorisé à initier des démarches pour préparer la vente e bateau à un nouveau propriétaire. Et selon les media croates, le chantier aurait trouvé en fin d’année un repreneur intéressé. Les décisions de justice, en particulier la responsabilité des surcoûts intervenus pendant la construction, devraient être déterminante pour l’avenir du navire.

Plus grand voilier de croisière du monde, le Flying Clipper mesure 162 mètres de long pour une largeur de 18.5 mètres, sa jauge étant de 8770 GT. Doté de 150 cabines, soit une capacité de 300 passagers, son gréement comprend jusqu’à 35 voiles pour une surface totale de 6350 m².

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières