Aller au contenu principal

Le groupe asiatique Genting Hong Kong a annoncé la vente de 33% de sa filiale Dream Cruises au fonds d’investissement Darting Investment Holdings, qui appartient au groupe TPG Capital Asia. Le montant de l’opération s’élève à 459 millions de dollars.

Compagnie dédiée au marché asiatique créée fin 2015, Dream Cruises a débuté son activité l’année suivante avec un premier paquebot, le Genting Dream, unité neuve de 151.300 GT et 1686 cabines réalisée à Papenburg, en Allemagne, par Meyer Werft. Il a été suivi en 2017 par un sistership, le World Dream. Puis, en avril dernier, la flotte de la compagnie s’est enrichie du SuperStar Virgo (75.300 GT et 935 cabines), qui était exploité depuis sa mise en service en 1996 par Star Cruises, la première filiale du groupe Genting dédiée à la croisière. Cette dernière devait normalement s’enrichir des paquebots géants de 208.000 GT et 2500 cabines de la classe Global commandés dans les chantiers allemands MV Werften (ex-Nordic Yards racheté en 2016 par Genting). Mais ces unités, dont la tête de série doit être livrée en 2021, seront finalement exploitées par Dream Cruises.

C’est notamment pour financer le plan de développement de sa flotte, qui comprend également la compagnie américaine Crystal Cruises, que Genting lève des fonds en cédant une partie de sa principale branche dans la croisière.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières